Préparations hors norme pour le sommet

le
0
La zone euro a adapté son mode opératoire à l'urgence. Chargés de dresser les bases de l'accord, des techniciens de haut vol se réuniront dans l'après-midi. Ils travailleront jusqu'à l'ouverture de la rencontre des chefs d'État.

À sommet exceptionnel, préparation exceptionnelle. Ce mercredi soir, les chefs d'État et de gouvernement de la zone euro se retrouveront pour trouver une «réponse globale» à la crise, selon la formule consacrée. Dans l'urgence, le processus habituel de décision de l'Union européenne a été chamboulé.

D'ordinaire, les sherpas, conseillers financiers des dirigeants, se rencontrent bien en amont du sommet lors d'un «Eurogroup working group». S'ensuit des navettes entre les différentes capitales pour affiner un texte qui doit être adopté en Conseil Ecofin, instance réunissant les ministres des Finances de l'Union européenne. Mais cette fois-ci, en guise de préparation seul un «Eurogroup working group» se réunira, jusqu'au début du sommet des chefs d'État, à 18 heures.

Cet «Eurogroup working group» réunit les plus hauts responsables européens des finances, secrétaires d'État ou directeurs du Trésor, selon les pays. Ramon Fernandez, directeur du Trésor, y r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant