Premiers vols de reconnaissance français en Irak

le
15
DÉBUT DE LA MISSION DE RENSEIGNEMENT AÉRIEN FRANÇAIS EN IRAK
DÉBUT DE LA MISSION DE RENSEIGNEMENT AÉRIEN FRANÇAIS EN IRAK

PARIS (Reuters) - L'armée française va mener lundi ses premiers vols de reconnaissance au-dessus du territoire irakien, a annoncé le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, à quelques heures de l'ouverture à Paris d'une conférence internationale consacrée à la lutte contre l'Etat islamique.

Prié de dire sur France Inter si ces opérations de renseignement au-dessus de l'Irak avaient débuté, Laurent Fabius a répondu: "Exact".

Le chef de la diplomatie a précisé que François Hollande avait obtenu vendredi, lors de sa visite éclair en Irak, l'autorisation de survol du territoire irakien.

Sur Europe 1, le président irakien Fouad Massoum s'est félicité de ce développement.

"C'est exactement ce que nous voulons, nous voulons également que d'autres pays y participent (...) nous avons besoin de ce soutien aérien", a-t-il dit.

Les premiers Rafale devaient décoller dans la matinée de la base française d'Al Dhafra, aux Emirats arabes unis, située à deux heures de vol de l'Irak et où le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est rendu tôt lundi matin.

Une trentaine de pays, dont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, le Qatar ou encore l'Arabie saoudite, se réunissent ce lundi matin à Paris pour discuter des aspects humanitaire, politique et sécuritaire de la lutte contre l'Etat islamique (EI) qui s'est emparé de vastes territoires en Irak et en Syrie.

"Il est nécessaire qu'ils interviennent rapidement parce que s'ils tardent, si cette intervention et ce soutien à l'Irak tardent, cela signifie que peut-être Daesh (ndlr, l'acronyme arabe de l'Etat islamique) va occuper d'autres territoires et leur menace sera plus grande", a souligné le chef de l'Etat irakien.

(Marion Douet et Marine Pennetier; édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le lundi 15 sept 2014 à 11:07

    Et exact, TITTUS88, "pas de quartier" est la bonne expression, tout à fait adaptée à la situation ... :D

  • knbskin le lundi 15 sept 2014 à 11:06

    Euh ! lorant21, le secteur de l'armement et ses dérivés (aéronautique et espace) sont aujourd'hui les SEULS dans lesquels la France a conservé une crédibilité technique mondiale ...

  • jean.e le lundi 15 sept 2014 à 10:53

    Ils vont reconnaître quoi? leurs erreurs

  • lorant21 le lundi 15 sept 2014 à 10:45

    Si au moins,cela pouvait faire vendre des rafales.. Bon, ,je sais, ce sont des armes.

  • M7361806 le lundi 15 sept 2014 à 10:45

    Une guerre c'est bon pour nous faire oublier une gestion calamiteuse , un grand classique !

  • slivo le lundi 15 sept 2014 à 10:37

    Les vols de reconnaissance, c'était au dessus du "9-3" ?

  • slivo le lundi 15 sept 2014 à 10:35

    On ne va pas faire le ménage chez le voisin quand chez soi c'est un capharnaum

  • M7093115 le lundi 15 sept 2014 à 10:19

    Que justice soit faite....

  • berkowi le lundi 15 sept 2014 à 09:56

    Je trouve incroyable et insensé que nous réveillions l'heure à laquelle les avions Français vont faire de la reco. C'était déjà annoncée hier soir. L'EI a aussi la radio et l'internet. Ils ont eu tout le temps nécessaire pour cacher ce qu'il veulent aux "yeux" de notre reco !! Nos cher journaleux auraient pu aussi donner la direction et les lieux que notre reco allait prendre. Cela aurait été complet.

  • knbskin le lundi 15 sept 2014 à 09:54

    Euh ! Pour abattre un Rafale, LeRaleur, il faut autre chose qu'un "bon petit missile djihadiste" ... Par contre, le Rafale transforme le susdit djihadiste en chaleur et lumière sans que le djihadiste en question ait eu le temps de comprendre ce qui se passe ! :D