Premiers tirs de missiles de croisière Scalp français contre l'EI

le
2
    PARIS, 15 décembre (Reuters) - La France a mené mardi une 
frappe avec des missiles de croisière Scalp contre une position 
de l'Etat islamique en Irak, une première depuis le début de 
l'opération Chammal, a annoncé l'état-major des armées. 
    En fin de matinée mardi, "les forces françaises ont conduit 
un raid aérien contre une position de Daech (acronyme arabe de 
l'EI-NDLR) situé en Irak, dans la région d'Al Qaim, dans l'ouest 
du pays à la frontière entre l'Irak et la Syrie", indique-t-il 
dans un communiqué. 
    "Ce site était constitué de bâtiments, dont certains durcis, 
servant à la fois de quartier général, de centre d'entraînement 
et de dépôts logistique", ajoute-t-il. 
    Une dizaine d'avions de chasse partis des Emirats arabes 
unis et de la Jordanie et équipés de bombes et de missiles SCALP 
(système de croisière autonome à longue portée) ont participé au 
raid.  
    La France est engagée dans la lutte contre l'EI depuis août 
2014 en Irak et depuis septembre en Syrie. Elle a intensifié ses 
frappes depuis les attentats du 13 novembre à Paris et 
Saint-Denis qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par 
l'organisation djihadiste.  
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 il y a 12 mois

    Est ce que ce sont les fonds de tiroir de nos réserves de munitions ?

  • aerosp il y a 12 mois

    On tire ce qui nous reste en soute