Premiers tests antialcool dans les soirées étudiantes

le
0
Des associations de jeunes commencent à contrôler les excès liés à l'alcool.

Ils n'ont pas été pris au dépourvu et avaient même été prévenus quelques jours plus tôt. Les étudiants qui organisaient une soirée dans une discothèque de Valenciennes la semaine dernière ont reçu la visite d'un petit comité qui n'avait rien de festif. L'Association de lutte contre l'alcoolisme, le Comité national de lutte contre le bizutage et une association d'étudiants ont fait irruption pour vérifier ensemble qu'il n'y avait aucun dérapage. Dans leur collimateur notamment : l'alcool et ses excès, qui sont à l'origine de tant de drames. On ne compte plus, en effet, les comas éthyliques parmi les jeunes et les accidents mortels de la circulation. Les 18-24 ans représentent 21 % des tués (pour 9 % de la population), et 40 % de ces décès sont liés à l'alcool.

Cette visite de contrôle, baptisée «testing», est la première du genre organisée en France, après le lancement de ce nouveau dispositif au début du mois par le ministre de l'Enseignement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant