Premiers signes positifs de l'après Berlusconi

le
0
Les marchés asiatiques et l'euro évoluent en hausse après la nomination, hier soir, de Mario Monti chargé de former un nouveau gouvernement en Italie.

La nomination du nouveau président du Conseil italien, l'économiste respecté Mario Monti, semble rassurer les marchés. Après la désignation hier soir du successeur de Silvio Berlusconi, l'euro se redresse face au billet vert et au yen. Tôt ce lundi matin, il vaut 1,3770 dollar et 106,29 yens, contre 1,3739 dollar et 105,97 yens vendredi soir. Ce changement d'exécutif en Italie,et celui qui a eu lieu en Grèce, relancent l'espoir d'une sortie de crise de la zone euro, et confortent la bonne humeur des indices asiatiques, en nette hausse ce matin.

Les propos tenus hier soir par le nouveau chef du gouvernement italien se voulaient rassurants, mais réalistes. A l'occasion d'une brève intervention devant la presse, l'ex-commissaire européen a déclaré que l'Italie pouvait «vaincre» la crise de la dette grâce à «un effort collectif». Mario Monti a également estimé que l'Italie, membre fondateur de l'Union européenne, devait en être «un élément de force, pas de faibles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant