Premiers résultats attendus ce dimanche soir au Nigeria

le
0

ABUJA, 29 mars (Reuters) - Les premiers résultats des élections présidentielle et législatives au Nigeria seront connus ce dimanche soir, a annoncé le président de la commission électorale indépendante (Inec), Attahiru Jega, lors d'une conférence de presse. Entamées samedi, les opérations de vote ont été prolongées dimanche en raison de problèmes techniques liés à lecture des cartes d'électeurs biométriques introduites pour limiter les fraudes. Le président sortant Goodluck Jonathan, un chrétien du Sud, affronte treize candidats, dont l'ancien général Muhammadu Buhari, un musulman du Nord qui a été au pouvoir dans les années 1980 et qui semble en mesure d'y revenir. La victoire d'un candidat de l'opposition serait une première dans le pays le plus peuplé d'Afrique, en proie depuis six ans aux violences des islamistes de Boko Haram. Mais sans attendre la publication des premières tendances, son parti, l'All Progressive Congress (APC), a dénoncé des violences et des irrégularités et annoncé qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats. Pour l'emporter, un candidat doit obtenir la majorité simple des suffrages ainsi qu'au moins 25% des voix dans les deux tiers des 36 Etats du pays et la capitale fédérale. Si au moins une de ces conditions n'est pas remplie, un second tour est organisé dans les sept jours suivant la proclamation officielle des résultats. Les islamistes armés de Boko Haram, qui avaient menacé de s'en prendre à tous ceux qui iraient voter, ont tenté de perturber le déroulement des élections. Leurs attaques dans les Etats de Yobe et de Gombe ont fait 14 morts en tout, dont un candidat de l'opposition. (Ed Cropley; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant