Premiers détails sur la détention des otages

le
0
Si les quatre Français n'ont pas été maltraités par leurs geôliers, ils ont été soumis pendant 1139 jours aux dures conditions de vie dans le Sahel. » Questions sur le prix d'une libération d'otages

Sur le tarmac de Villacoublay, les ex-otages d'Arlit sont apparus physiquement marqués par 1139 jours de détention. Les barbes fournies cachent des visages émaciés, la peau est tannée par le soleil. Le regard fixe, ils écoutent le président de la République prendre la parole mais, eux, refusent pour le moment de parler à la presse. Dans l'avion qui vient de les ramener chez eux, les quatre hommes ont néanmoins commencé à livrer les premiers détails sur leurs conditions de détention. Jean-Yves Le Drian, qui les accompagnait, décrit quatre hommes «choqués mais très sereins». «Ils se sont mis à parler l'un après l'autre, un peu dans le désordre de tout ce qu'ils avaient vécu, de la manière dont ils avaient essayé de se repérer, de leurs conditions de logement, de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant