Premiers blocages sur les dépassements d'honoraires

le
0
Les syndicats ont rejeté les propositions de la Cnam pour encadrer les rémunérations excessives.

S'attaquer d'abord au symbole avant de rentrer dans le dur. Pour débuter les négociations avec les syndicats de médecins sur la limitation des dépassements d'honoraires, l'Assurance-maladie a commencé par mettre sur la table le sujet le moins conflictuel, celui des dépassements «excessifs». Et pour cause! Ce thème concerne une infime minorité de praticiens: sur les 22.000 médecins pouvant pratiquer des honoraires libres, la Sécu en a débusqué... 228 et un seul a fait l'objet d'une plainte.

Si tout le monde est d'accord pour traiter le problème, déterminer le terme «excessif» n'est pas une mince affaire. Pour l'instant prévaut la règle dite «du tact et de la mesure» régentée par le Conseil de l'ordre des médecins. Problème, elle est «trop floue et trop imprécise» pour sanctionner ceux qui ne la respectent pas, explique le directeur de la Caisse nationale de l'Assurance-maladie (Cnam), Frédéric Van Roekeghem.

Le patron de la Cnam propose donc trois critè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant