Premières tensions entre PSA et General Motors

le
0
Le projet, évoqué par la presse, de fabriquer les remplaçantes des Peugeot 508 et des Citroën C5 à l'usine Opel de Rüsselsheim, en Allemagne, aurait été bloqué par GM, selon le Spiegel .

Les relations semblent se détériorer entre General Motors et PSA, dont le groupe américain détient 7 % du capital. Le projet, évoqué par la presse, de fabriquer les remplaçantes des Peugeot 508 et des Citroën C5 à l'usine Opel de Rüsselsheim, en Allemagne, sur la base d'une Insignia aurait été bloqué par GM, maison-mère d'Opel, selon le Spiegel. Les dirigeants du constructeur américain en Chine craindraient que les voitures de PSA ne concurrencent leurs propres modèles. GM a qualifié ces informations de «hautement spéculatives». De son côté, PSA ne «commente pas des rumeurs».

Alliés depuis la fin de l'année dernière, les deux groupes ont conclu un accord dans le domaine de la logistique, disent avancer sur la partie achats et ont lancé des groupes de travail sur des développements de voitures en commun. Ils avaient indiqué fin février qu'ils se concentraient dans un premier temps sur les véhicules de petite et moyenne taille, les monospaces et les cros

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant