Premières tempêtes automnales en France et en Grande-Bretagne

le
0
ALERTE AUX VENTS VIOLENTS DANS LE NORD-OUEST DE LA FRANCE
ALERTE AUX VENTS VIOLENTS DANS LE NORD-OUEST DE LA FRANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - La première tempête de l'automne s'est abattue sur l'ouest de la France lundi, privant d'électricité plusieurs milliers de foyers, tandis que la Grande-Bretagne, s'apprêtait à affronter l'une des plus violentes tempêtes de ces dernières décennies.

En Bretagne, environ 30.000 foyers ont été privés d'électricité, dont la moitié dans le Finistère, a déclaré Olivier Grob, directeur technique d'ERDF pour la région Bretagne, interrogé par France Info.

Il n'a pas voulu se prononcer sur le délai nécessaire pour rétablir le courant dans l'attente d'un diagnostic précis sur la situation.

De nombreux arbres et poteaux étaient couchés sur les routes, principalement en Haute-Normandie, selon un communiqué du CRICR. L'autoroute A131 était coupée et déviée via le Pont de Normandie.

En Grande-Bretagne, les médias ont déjà surnommé cette tempête "Saint Jude" en référence au saint patron des causes perdues, traditionnellement célébré le 28 octobre. Ils comparent ce phénomène météorologique à la tempête de 1987 qui avait tué 18 personnes en Grande-Bretagne et abattu quelque 15 millions d'arbres.

Des vents atteignant 130 km/h et de fortes pluies sont attendues lundi matin, les plus fortes rafales pouvant toucher la région située au nord de Londres et le centre du pays, a précisé le Met Office, l'office météorologique national.

SEPT DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE

Le Premier ministre, David Cameron, a lui-même présidé une réunion de coordination regroupant l'Agence de l'environnement, les services météorologiques et plusieurs ministères, pour étudier des dispositifs d'urgence.

L'opérateur du réseau ferroviaire britannique a annoncé avoir modifié les horaires de circulation de certains trains et les services autoroutiers ont prévenu que certains axes pourraient être fermés. Quant à l'aéroport d'Heathrow, il a dit s'attendre à des retards et des annulations.

Vers 06h00, selon un bulletin national de suivi, la dépression se situait sur le sud de l'Angleterre et devrait se diriger vers le Danemark.

En France, selon la carte vigilance publiée à 06h00 par Météo France, sept départements du nord-ouest restaient placés en vigilance orange (Manche, Calvados, Seine-Maritime, Eure, Nord, Pas de Calais et Somme)

En Bretagne et en Loire-Atlantique, où la vigilance orange a été levée, de fortes rafales de vent ont été observées avec notamment des pointes à 128 km/heure à Brest et 139 km/h à Camaret dans le Finistère et à 129 km/h au Havre en Seine-Maritime.

A 06h00, la tempête se déplaçait vers le Nord, la Manche et le Calvados étant susceptibles de subir de fortes rafales de sud-ouest en début de matinée. Des bourrasques étaient attendues à 100-120 km/h près des côtes et à 100 km/h à l'intérieur des terres.

William James; Marc Angrand, Gérard Bon et Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant