Premières pistes explosives pour réformer les avantages familiaux des retraités

le
31

INFO LE FIGARO - La majoration de pension de 10 % pour famille nombreuse pourrait être forfaitisée ou plafonnée. Il pourrait y avoir des perdants parmi les classes supérieures.

La majoration des avantages familiaux des retraités est un sujet tellement brûlant et complexe que le gouvernement avait préféré, lors de la réforme des retraites votée fin 2013, le remettre à plus tard. C'est tout juste si, à l'époque, mission avait été donnée à Bertrand Fragonard, président du Haut conseil à la famille, de rendre un rapport sur le sujet en 2015. Ce grand spécialiste de la Sécurité sociale a présenté les grandes lignes de sa réflexion, lors d'une réunion du Conseil d'orientation des retraites mercredi matin.

Ces pistes, même si elles ne sont pas encore finalisées, sont déjà potentiellement explosives. Si elles se transformaient en réforme concrètes, «il y aura des perdants parmi les classes supérieures», note un bon connaisseur du dossier. La première piste évoquée consisterait en effet à plafonner la majoration de pension servie aux parents à la retraite de trois enfants et qui s'élève à 10% de la pension dans le privé. Toutefois, si plafond il y a, a prévenu Bertrand Fragonard, il ne doit pas être trop bas. Il ne faudrait pas, a-t-il en effet justifié, que le gouvernement ne cède à la facilité en ponctionnant trop lourdement les ménages les plus aisés. «Le sujet est très sensible: dès qu'on touche à un paramètre, on touche à une population», approuve Serge Lavagna, «Monsieur Retraites» de la CFE-CGC, le syndicat des cadres.

L'autre solution étudiée, la «forfaitisation», pénaliserait moins les grosses retraites. Il s'agirait de transformer les 10 % de majoration en un montant moyen calculé à partir des pensions des deux conjoints. Cela aurait l'avantage de corriger un dispositif strictement proportionnel qui profite jusqu'à présent davantage aux hommes, car ils gagnent en moyenne de plus grosses retraites. Paradoxal, alors que ce sont surtout les femmes qui sacrifient une partie de leur carrière, donc de leur future pension, à la maternité. S'il présente des avantages, le calcul du forfait promet cependant de devenir un véritable casse-tête pour les couples remariés.

Les fonctionnaires favorisés

Réformer la majoration de pension est d'autant plus complexe que les règles sont différentes selon les régimes. Les professionnels libéraux, par exemple, n'en bénéficient pas. Bertrand Fragonard prépare donc une proposition visant à leur accorder une majoration. En revanche, les fonctionnaires sont clairement avantagés. En plus de la majoration de 10 % pour le troisième enfant, s'ajoute une autre de 5% par enfant supplémentaire. Il faudrait donc aligner les conditions. De quoi faire, là encore, des perdants. Bertrand Fragonard préconise donc une mise en ½uvre progressive. En tout état de cause, les personnes déjà à la retraite ne seraient pas concernées.

Mais le gouvernement touchera-t-il vraiment à ce sujet sensible? «Pour lancer cette réforme lourde et chargée en émotion, prévient Patrick Poizat, en charge des retraites à la CFTC, il faut être sûr de soi et solide». Prudent, Bertrand Fragonard devrait présenter à Manuel Valls et à la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine un catalogue des scénarios possibles. Il rendra son travail mi-février.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • f.fluidi le jeudi 5 fév 2015 à 09:26

    C'est quand qu'ils dégraissent le mammouth ?

  • didluck le mercredi 4 fév 2015 à 12:24

    La bonne retraite pour tous = montant des cotisations actuelles : nbre de retraités.Ce qui pourrait permettre une retraite pour tous à 55 ans avec en prime une baisse du Chômage...pas besoin de faire une Gde école pour comprendre.

  • f5gbi le mardi 3 fév 2015 à 22:21

    Et on se plaint !!!

  • f5gbi le mardi 3 fév 2015 à 22:20

    Quel est le système social qui peut se permettre de verser une pension durant 20 années, alors que les 40 années de cotisation du bénéficiaire ne permettent que 8 années de versement de la pension. En période de plein emploi, c'est peut-être possible avec 4 salariès cotisants par retraité. De plus, on oublie que le système des retraites et par répartition des .... seules cotisations patronales et salariales, ce qui, aujourd'hui, sans l'intervention de l'Etat donnerait des retraites de 100€ !

  • f5gbi le mardi 3 fév 2015 à 22:13

    En 1946, espérance de vie de 64,7 années, âge de départ en retraite à 65 ans, semaine de 50h, 2 semaines de congés payés. En 2010, départ à la retraite à 60 ans, espérance de vie de 80 années, 5 semaines de congés payés, semaine de 35h payées 40h et 1,4 salarié cotisant par retraité. Faites le calcul !

  • janaliz le dimanche 1 fév 2015 à 11:26

    Si on touche au privé sans toucher les nantis c'est la révolution !

  • M8020412 le vendredi 30 jan 2015 à 22:44

    Il y a une raison de justice sociale à conserver la majoration: les 3 ou plus enfants de ceux qui touchent ces majorations payent par leurs cotisations salariales plus pour les retraités et la sécurité maladie que les 0, 1 ou 2 enfants des retraités qui ont eu moins d'enfants. N'oublions pas aussi que les hommes profitent moins longtemps de leur retraite que les femmes, environ 5 ans de moins, il est donc normal qu'ils aient de plus grosses retraites avant leur décès plus précoce.

  • heimdal le jeudi 29 jan 2015 à 12:51

    C'est aussi une qustion de justice sociale .Est-ce normal de faire payer les personnes seules ou couples avec un enfant pour les gosses des autres ?Il y a déjà les allocs réservées à 2 enfant et plus ,pourquoi en remettre une couche avec la majoration de pension .On n'est plus obligé d'arrêter de travailler à la retraite maintenant surtout pour un fonctionnaire qui part à 55 ans .Quant à ceux qui choisissent d'élever plutôt que de travailler c'est leur problème .

  • miez1804 le jeudi 29 jan 2015 à 12:22

    Vive la "justice sociale" des socialos!

  • jpdeniel le jeudi 29 jan 2015 à 11:51

    ma maman qui a arrêté de travailler pour élever 5 gosses ne touche pas grand chose pour ça ... dernièrement elle s'est retrouvée ponctionnée sur le peu qu'elle touche ... CSG CRDS ou un truc dans le genre .... c'est une niche fiscale apparemment ... LOL ... ma mère a fait des gosses pour se faire une pension MDR ... une niche fiscale ... il faut en voir des choses ...