Premières funérailles des victimes de la tuerie de Newtown

le
0
NEWTOWN COMMENCE À ENTERRER LES ENFANTS VICTIMES DE LA TUERIE
NEWTOWN COMMENCE À ENTERRER LES ENFANTS VICTIMES DE LA TUERIE

par Peter Rudegeair et Chris Kaufman

NEWTOWN, Connecticut (Reuters) - Newtown a commencé à enterrer lundi ses enfants victimes de la tuerie de l'école Sandy Hook, dans un pays traumatisé par la tragédie.

Le président Barack Obama s'est rendu dimanche soir dans cette petite ville du Connecticut, à 130 km au nord-est de New York, pour y participer à une cérémonie oecuménique.

Le chef de la Maison blanche a souligné la protection insuffisante à ses yeux accordée aux enfants américains et exigé des changements pour répondre aux tueries qui se sont succédé ces derniers mois aux Etats-Unis.

Dans l'immédiat, les familles des victimes ont entamé leur deuil. Noah Pozner, six ans le mois dernier, la plus jeune des victimes du drame de vendredi, et Jack Pinto, six ans également, devaient être inhumés lundi après-midi.

Ses proches décrivent Noah comme un petit garçon curieux de tout, très mûr pour son âge. Jack, lui, adorait le sport et pratiquait la lutte. Dimanche, le footballeur des New York Giants Victor Cruz est entré sur le terrain lors du match contre les Atlanta Falcons avec le nom du garçon inscrit sur ses chaussures et ses gants.

La totalité des 20 enfants abattus à l'école Sandy Hook étaient âgés de six et sept ans. Six adultes ont également été victimes des tirs d'Adam Lanza, 20 ans, qui avait auparavant tué sa mère à son domicile et s'est donné la mort dans l'école.

MINUTE DE SILENCE

"Nous avons une responsabilité envers chaque enfant", a déclaré Barack Obama dimanche dans l'amphithéâtre du lycée de Newtown. "C'est notre premier devoir, prendre soin de nos enfants. C'est notre première mission. Si nous ne faisons pas cela bien, nous ne faisons rien de bien. Nous ne faisons pas assez et nous allons devoir changer", a-t-il ajouté.

Un sénateur démocrate favorable à la libre circulation des armes à feu a estimé lundi que le Congrès et le lobby des armes devaient s'unir autour d'une "approche raisonnable" pour maîtriser les armes d'assaut du type de celle utilisée par le tireur du Connecticut.

Toutes les idées devraient être mises sur la table, a dit Joe Manchin, élu de Virginie-Occidentale, chasseur et adhérent de la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis qui se garde de tout commentaire depuis la tuerie.

A Newtown, les classes reprendront mardi. Les professeurs se sont vus accorder un peu de temps en plus pour se préparer au retour de leurs élèves et à leurs questions.

Les écoles dans deux villes voisines, Ridgefield et Redding, ont été fermées lundi en raison de la présence suspecte d'un individu qui pourrait être armé, a déclaré la police.

Dans le reste du pays, les élèves ont repris le chemin de leur école. Certains établissements ont renforcé le nombre de gardiens affectés à leur sécurité. D'autres ont commencé la journée par une minute de silence.

Sur Twitter, beaucoup de jeunes Américains ont demandé à leurs camarades de classe de venir habillés en vert et blanc, les couleurs de l'école élémentaire Sandy Hook.

QUE FAIRE DE L'ÉCOLE ?

Les autorités de Newtown vont devoir décider du sort de l'établissement, dont les murs sont criblés de balles. En attendant une éventuelle réfection, les élèves suivront les cours - à une date non encore précisée - dans une école désaffectée de la localité voisine.

A l'école Sandy Hook, les enquêteurs poursuivent l'examen des lieux de la tuerie pour tenter d'en établir le déroulement.

La police a dit qu'Adam Lanza avait utilisé un fusil d'assaut Bushmaster AR-15 pour tuer la plupart de ses victimes, et avait également deux armes de poing, un Glock 10 mm et un Sig Sauer 9 mm. Il avait laissé dans sa voiture un fusil de chasse. C'est avec une arme de poing qu'il s'est suicidé.

Il portait sur lui de nombreux chargeurs de trente balles chacun. Il avait auparavant tiré plusieurs balles sur sa mère, dont le cadavre a été retrouvé chez elle.

La police cherche encore à déterminer quelle est la relation entre Adam Lanza, sa mère et l'école Sandy Hook, qu'Adam Lanza avait fréquentée, a dit un responsable américain tenu au courant de l'avancée de l'enquête.

Deux adultes ayant survécu à la tuerie étaient interrogés lundi par la police qui cherche à retracer les circonstances d'un des pires massacres à l'arme à feu dans l'histoire du pays.

Bertrand Boucey, Danielle Rouquié et Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant