Première sortie pour le numéro 2 de Renault 

le
0
Carlos Tavares est attendu ce lundi sur le site de Flins. Il devra expliquer le retard pris par l'usine de batteries électriques qui doit y être construite. Renault publie en outre ses ventes pour le premier semestre.

Carlos Tavares, le nouveau numéro deux de Renault, est attendu aujourd'hui sur le site de Flins, dans les Yvelines. Il devra trouver les mots justes pour expliquer le retard pris par l'usine de batteries électriques qui doit y être construite, mais dont l'entrée en activité a été décalée à 2014. À l'origine, c'est Carlos Ghosn, le PDG, qui devait effectuer le déplacement, pour tirer un bilan d'une expérimentation sur le véhicule électrique. Mais l'emblématique patron a annulé sa visite.

Pour justifier le décalage du projet, le groupe avait d'abord évoqué des «problèmes techniques», avant d'évoquer la semaine dernière la «complexité du montage juridico-financier» du projet. Il semble que le japonais Nec, qui conçoit les batteries avec Nissan, l'allié de Renault, ne voyait pas d'un très bon ½il la multiplication des intervenants, selon certaines sources. Le projet est désormais simplifié, puisque Renault a choisi de se passer de l'aide du Fonds stra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant