Première poussive pour le XV de France

le
0
Première poussive pour le XV de France
Première poussive pour le XV de France
Sans briller, le XV de France a signé un succès très poussif face à l'Ecosse, ce samedi au Stade de France (15-8). Le seul essai de la partie a été inscrit par le XV du Chardon, quand les Français s'en sont remis au pied de Camille Lopez pour s'imposer dans la douleur. Pas rassurant.

Le debrief

Pour une première, le XV de France s'en contentera. Qu'il s'agisse du froid, de la peur de mal faire, de l'inexpérience de nombreux joueurs ou du maillot rouge, les Français ont de toute façon livré une prestation sans saveur face à l'Ecosse ce samedi soir. Jamais menés au score grâce aux pénalités concédées rapidement par une défense écossaise pas toujours disciplinée, les hommes de Philippe Saint-André ont pourtant souffert dans le jeu. Sous l'impulsion d'un excellent Hogg, le XV du Chardon a multiplié les temps forts en première période et a logiquement été récompensé par l'unique essai de la rencontre, juste avant la pause, inscrit par Fife dans le coin droit.

Emoussés physiquement après l'heure de jeu, les joueurs de Vern Cotter, ont lâché du lest et ont permis aux Français de se projeter légèrement plus dans les 22 mètres adverses. Mais les maladresses de Papé, Huget et consorts n'ont jamais permis d'aplatir dans l'en-but écossais. Du coup, c'est un Lopez décevant dans le jeu, mais diablement efficace dans le jeu au pied (5 sur 6, 100% des points français), qui a pris le relais. A ses côtés, Kockott a déçu. Heureusement, la défense, elle, a tenu la baraque. Un moindre mal qui permet au XV de France de lancer son Tournoi par une victoire. Mais avant le déplacement en Irlande pour la deuxième journée, les Bleus ne se sont ni rassurés, ni dévoilés. L'Ecosse, portée par Hogg et les frères Gray, aurait mérité mieux et a confirmé les progrès entrevus ces derniers mois sous la coupe de Vern Cotter. Pas suffisant toutefois pour faire tomber un pâle XV de France.

L'actualité du XV de France | Les résultats du Tournoi des VI Nations

Le film du match

2eme minute (3-0)
La France ouvre le score sur une pénalité de Lopez. Dans un angle fermé, le Clermontois donne trois points au XV de France avec l'aide du poteau.

13eme minute (3-3)
Egalisation de Laidlaw ! Le buteur écossais profite d'une pénalité en face des perches sifflée par M.Owens à l'encontre de la mêlée française.

16eme minute (6-3)
Lopez inscrit trois nouveaux points après une belle séquence française menée par une relance du fond du terrain de Spedding. Les passes s'enchaînent sur la largeur avec des percées de Bastareaud et Guirado, poussant la défense écossaise à la faute. Lopez transforme aisément face aux poteaux.

26eme minute
Hogg mystifie Maestri et Slimani d'une feinte de corps et emmène avec lui tout le XV du Chardon. Les Ecossais squattent les 22 mètres du XV de France pendant deux minutes jusqu'à la tentative de drop manquée par Russel. Premier avertissement sans frais.

30eme minute
Nouveau temps fort écossais. Dunbar intercepte une passe de Fofana vers Spedding et accélère en contre. Le centre de Glasgow lance Hogg avec un long coup de pied à ras de terre, mais Thomas vient sortir ce ballon en touche in extremis, à quelques mètres de l'en-but tricolore.

37eme minute (9-3)
Lopez passe une nouvelle pénalité, plein axe, qui donne de l'air à la France malgré les difficultés affichées dans le jeu.

39eme minute (9-8)
Essai de Fife ! L'Ecosse est récompensée de ses intentions offensives depuis plusieurs minutes. Sur une nouvelle possession initiée par Hogg, le XV de France résiste sur sa ligne d'en-but avant de se faire déborder par un changement d'aile, avec Fife à la conclusion dans le coin droit. Laidlaw manque la transformation.

50eme minute (12-8)
Le sans-faute continue pour Lopez. Le Clermontois transforme une nouvelle pénalité concédée bêtement par Fife, qui a jeté de dépit un ballon sorti en touche.

55eme minute
Bonne progression du maul français dans les 22 mètres adverses. Kayser s'en extirpe balle en main et est stoppé juste devant l'en-but écossais. Papé récupère le ballon mais se précipite et manque sa transmission vers Maestri. Le ballon est perdu.

58eme minute (12-8)
Premier échec pour Lopez, qui trouve le poteau ! L'ouvreur tricolore manque une pénalité sifflée par M.Owens contre la mêlée écossaise qui semblait pourtant dans ses cordes.

71eme minute
Un rebond favorable à Huget permet au XV de France d'éviter une interception fatale au milieu du terrain. Le Toulousain accélère et élimine plusieurs joueurs écossais, mais au moment d'aplatir, l'ailier tricolore réalise un en-avant sous la pression de Bennet. Quel dommage !

78eme minute (15-8)
Trois nouveaux points de Lopez qui donne maintenant un matelas au XV de France. Cinq sur six pour l'ouvreur tricolore ce samedi.

Les joueurs à la loupe

France
Elu talent d'or, LOPEZ a inscrit tous les points français ce samedi. Mais dans le jeu, la charnière qu'il a formé avec KOCKOTT a globalement déçu. Le Castrais n'a pas été à la hauteur pour sa première titularisation et l'entrée de PARRA a fait du bien en seconde période. Au rayon des satisfactions, SPEDDING a livré une très bonne première période avec puissance, vitesse et autorité, mais s'est un peu éteint dans les 40 minutes suivantes. Meilleur Français de la soirée, LE ROUX a fait énormément de bien en troisième ligne et a terminé meilleur plaqueur de la partie (16 plaquages), alors que THOMAS a montré qu'il pouvait faire la différence sur les rares ballons qui lui étaient offerts. En revanche, sur l'autre aile, HUGET a été sevré de ballons et n'a pas pu aplatir sur sa seule occasion du match. Au centre, FOFANA et BASTAREAUD ont fait un match sérieux, même si le premier n'a pas apporté autant qu'à l'accoutumée offensivement. Costaud défensivement et précieux dans les percées offensives, Bastareaud a été une des satisfactions tricolores. En revanche, en troisième ligne, DUSAUTOIR et CHOULY ont été assez discrets. Devant eux, PAPE a manqué de justesse dans ses transmissions et MAESTRI n'a pas convaincu. En première ligne, SLIMANI et MENINI n'ont pas rassuré, à l'image d'une percée de Hogg en première période. GUIRADO, bien meilleur, a vite cédé sa place à KAYSER, très bon ce samedi. Entrés en première ligne, BEN AROUS et ATONIO ont participé au redressement français des vingt dernières minutes.

Ecosse
HOGG pourrait être l'un des joueurs à suivre dans ce Tournoi 2015. Auteur d'une prestation remarquable sur la pelouse du Stade de France, l'arrière de Glasgow a initié tous les bons mouvements écossais, et notamment celui de l'essai de FIFE. Ce dernier, rapidement entré à la place de SEYMOUR, blessé, a ensuite alterné le bon et le moins bon. Autre motif de satisfaction côté écossais, la deuxième ligne 100% Gray, avec J.GRAY et R.GRAY. Derrière eux, BEATTIE a également livré une prestation intéressante mais a grandement handicapé les siens en prenant un carton jaune à l'heure de jeu, au moment où le XV du Chardon commençait à baisser de pied.

Monsieur l'arbitre au rapport

M.Owens a assis son autorité dès les premières minutes du match en sifflant trois pénalités en moins de dix minutes. Par la suite, l'arbitre de la rencontre a sorti un carton jaune logique à l'encontre de Beattie mais a surpris sur plusieurs décisions en mêlée.

Ça s'est passé en coulisses...

- Pour la première fois depuis 1959, le XV de France évoluait avec un maillot rouge. La nouvelle tunique extérieur des rugbymens français avait été dévoilée en milieu de semaine par Adidas.

- En raison du plan Vigipirate en vigueur partout en France, le dispositif de sécurité au Stade de France a été renforcé. Les 80 000 spectateurs avaient reçu la consigne d'arriver dans l'enceinte une heure avant le coup d'envoi.

- Thierry Dusautoir attend un heureux événement de façon imminente. La grossesse de la compagne du capitaine du XV de France est arrivée à terme ce samedi.

La feuille de match

TOURNOI DES VI NATIONS (J1) / FRANCE - ECOSSE : 15-8

Stade de France (81 300 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Owens

Essai : Fife (39eme) pour l'Ecosse

Pénalités : Lopez (2eme, 16eme, 37eme, 50eme et 78eme) pour la France - Laidlaw (13eme) pour l'Ecosse

Avertissement : Beattie (62eme) pour l'Ecosse

France
Spedding - Huget, Bastareaud (puis Lamerat, 72eme), Fofana, Thomas - (o) Lopez, (m) Kockott (puis Parra, 54eme) - Le Roux, Chouly, Dusautoir (cap) - Maestri, Papé (puis Taofifenua, 61eme) - Slimani (puis Atonio, 54eme), Guirado (puis Kayser, 47eme), Menini (puis Ben Arous, 40eme)

N'ont pas participé : Goujon, Talès
Sélectionneur : P.Saint-André

Ecosse
Hogg - Seymour (puis Fife, 17eme), Bennet, Dunbar, Visser - (o) Russel, (m) Laidlaw - Beattie, Cowan, Harley (puis Strokosch, 53eme) - J.Gray, R.Gray (puis Hamilton, 65eme) - Murray (puis Cross, 65eme), Ford, Dickinson (puis Reid, 65eme)

N'ont pas participé : Brown, Hidalgo-Clyne, Horne
Entraîneur : V.Cotter

XV de France, Top 14, Pro D2, Coupe d'Europe, toute l'actualité du rugby en un coup d'oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant