Première nuit sans bombardements en Ukraine-Porochenko

le
0

(Actualisé avec décès d'un soldat § 6-7, groupe de contact 8-9) KIEV, 16 décembre (Reuters) - Aucun combat n'a été signalé au cours de la nuit de lundi à mardi dans l'est de l'Ukraine, a indiqué le président ukrainien Petro Porochenko qui voit dans ce retour au calme une avancée positive dans l'éventuelle mise en oeuvre d'un plan de paix. Les autorités ukrainiennes et les séparatistes du Donbass ont conclu le 5 septembre à Minsk en Biélorussie un protocole en 12 points pour tenter de mettre fin aux affrontements qui ont fait plus de 4.700 morts dans la région depuis la mi-avril. Cette trêve n'a cessé d'être violée depuis son annonce, Kiev précisant qu'il n'appliquerait pas les autres dispositions de l'accord tant que les armes ne se seront pas tues. "Il s'agit de la première nuit sans le moindre bombardement, sans une violation du régime de cessez-le-feu", a commenté Petro Porochenko lors d'une réunion avec ses conseillers à la sécurité. "Nous sommes aujourd'hui confrontés à la tâche tout à fait cruciale de mettre en oeuvre le plan de paix". Cette déclaration du président ukrainien intervient avant une visite de deux jours à Kiev de Federica Mogherini, la Haute représentante de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité commune. Le chef de l'état-major ukrainien a annoncé qu'un soldat avait été tué mardi près de l'aéroport de Donetsk, site stratégique toujours tenu par l'armée régulière. Il s'agit de la première perte militaire depuis six jours dans cette zone où les incidents quotidiens ont nettement diminué passant d'une moyenne de 70 à 80 par jour à une petite dizaine. Viktor Moujenko a souligné les progrès enregistrés dans la mise en place d'un possible cessez-le-feu. Une reprise des combats dans l'est du pays avait douché la semaine passée les espoirs d'une réunion du "groupe de contact" composé de l'Ukraine, de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (Osce). Lundi, le conseiller présidentiel ukrainien Valeri Tchali a déclaré que ce groupe pourrait se réunir "dès que possible", sans toutefois fournir une date. (Pavel Polityuk; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant