Première mission spatiale habitée lancée de Russie en 2018

le
0
LA RUSSIE LANCERA UNE MISSION SPATIALE HABITÉE EN 2018
LA RUSSIE LANCERA UNE MISSION SPATIALE HABITÉE EN 2018

COSMODROME VOSTOTCHNI, Russie (Reuters) - Vladimir Poutine a annoncé vendredi, au cours d'une communication vidéo avec les cosmonautes séjournant à bord de la Station spatiale internationale (ISS), qu'une mission habitée serait lancée pour la première fois de Russie en 2018.

La fusée devrait décoller du cosmodrome Vostotchni, en cours de construction en Sibérie, près de la frontière chinoise. Les travaux devraient être achevés en 2015.

La Russie entend ainsi disposer d'une alternative au cosmodrome de Baïkonour, qu'elle loue au Kazakhstan jusqu'en 2050, pour mener des missions d'exploration vers la Lune et l'espace intersidéral.

"J'espère que ce site ne sera pas seulement utilisé par nos spécialistes, mais également par nos collègues des Etats-Unis, d'Europe et d'autres pays," a déclaré Vladimir Poutine à propos du cosmodrome Vostotchni.

"Il est clair qu'au XXIe siècle, la Russie doit préserver son statut de puissance spatiale," a ajouté le président russe, qui s'exprimait le jour du 52e anniversaire du premier vol d'un homme dans l'espace, le Soviétique Youri Gagarine.

Vladimir Poutine a estimé que le marché du lancement d'engins spatiaux devrait s'élever à 1.500 milliards de dollars (1.150 milliards d'euros) en 2030, contre 300 à 400 milliards aujourd'hui. Moscou, a-t-il dit, entend allouer 1,6 milliard de roubles (40 millions d'euros) à la recherche spatiale d'ici 2020.

Denis Diomkine, Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant