Première lueur d'espoir pour le marché auto français

le
0
Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 0,9% en juillet. Cela pourrait amorcer une stabilisation de la très forte chute du premier semestre.

Les professionnels de l'automobile attendaient avec impatience l'arrivée du point bas du marché. Il a peut-être été atteint. Pour la première fois depuis octobre 2011, les immatriculations de voitures neuves ont connu une timide progression de 0,9 % en juillet. Certes, les chiffres publiés jeudi par le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles) ne permettent pas d'afficher le moindre triomphalisme. Il ne s'agit que de données brutes, ne prebant pas en compte le nombre de jours ouvrables. En données corrigées, la tendance est toujours à la baisse de -3,5 %.

Néanmoins cette inflexion vient apporter un peu d'air frais. D'autant qu'elle bénéficie aux constructeurs français puisque PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes progresser de 0,9 % tandis que le groupe Renault (marques Renault et Dacia) ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant