Première défection d'un pilote syrien en Jordanie

le
0
Amman lui a accordé l'asile politique. Une décision qui risque de sérieusement tendre les relations entre les deux voisins.

De notre envoyé spécial en Jordanie.

Il était près de huit heures locales ce jeudi lorsque le pilote d'un Mig21 syrien de fabrication russe a atterri sur la base jordanienne de Mafraq, dans le nord du royaume hachémite, à quelques kilomètres seulement de la frontière syrienne. Il s'agit de la première défection d'un pilote syrien aux commandes de son appareil depuis le début de la révolte contre le pouvoir de Bachar el-Assad, il y a seize mois. Elle rappelle celle des pilotes libyens qui s'étaient posés à Malte l'an dernier, quelques mois avant la chute du régime du colonel Kadhafi à Tripoli.

Pour échapper aux radars, «l'avion a décollé à toute vitesse et à basse altitude d'un aéroport militaire situé entre Deraa et Suyada, dans le sud de la Syrie», a précisé à l'AFP Georges Sabra, porte-parole du Conseil national syrien (CNS), principale coalition d'opposition. Le pilote, le colonel Hassan Merhi al-Hamade, est originaire de la ville de Deir ez-Zor dans l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant