Première claque pour le PSG

le
0
Première claque pour le PSG
Première claque pour le PSG

Face à un Paris peut-être un peu trop facile, Monaco a confirmé sa forme du moment avec un gros match pour une première surprise en cette Ligue 1 2016-2017 avec un succès 3-1.

AS Monaco 3-1 Paris Saint-Germain

Buts : Moutinho (13e), Fabinho (45e), Aurier csc (80e) pour Monaco // Cavani (64e) pour Paris

Le championnat de France n'est peut-être pas relancé. Mais tout de même. Qui aurait cru qu'un public, qui plus est celui de Louis II, aurait pu se permettre de faire des Olé chambreurs sur les passes de sa formation et face au pressing des joueurs du PSG ? Evidemment, la thèse de l'accident existe tant les Parisiens ont pris de haut leur adversaire du jour, peut-être grisés par le succès de l'an dernier au même endroit pour la première de Di Maria en Ligue 1. Mais Monaco, notamment avec son super tandem à la récupération, Fabinho – T.Bakayoko, a vraiment de quoi se dire qu'il y a quelque chose à faire cette saison.

Le craquage de David Luiz


Preuve que ce match n'est pas vraiment un choc du championnat au départ, comprendre un affrontement équilibré, l'approche de cette rencontre est totalement différente pour les deux équipes. D'un côté Monaco, qui semble avoir préparé la rencontre depuis trois jours avec de grosses séances vidéos de Jardim, de l'autre Paris, la force tranquille, qui se rappelle sans doute sa démonstration sur la pelouse de Louis II il y a un an pour se dire que même sans Jesé, Pastore, Marquinhos ou Thiago Silva, ça va le faire. Les deux ambiances se ressentent même dans les compos : Jardim innove avec une défense à cinq avec presque deux latéraux à droite, Raggi et Sidibé, pour contrer la forme de Kurzawa. Unaï Emery lui ne bouge pas. Verratti est dispo pour la première fois depuis fin février ? Il n'a qu'à jouer 10 dans le 4-2-3-1 de l'Espagnol.

Au départ, cela semble profiter à Paris puisque les champions de France arrivent à écarter, et du coup porter le danger de l'autre côté, celui d'Aurier, très dangereux dans son couloir, avec un beau duel à la Demolition Man face à Benjamin Mendy. Mais au bout d'un quart d'heure, ça se retourne contre eux, avec un Raggi pas attaqué qui permet à Sidibé d'être bien décalé au moment de centrer. L'ancien Lillois trouve Moutinho à l'entrée de la surface qui reprend comme il faut. 1-0. Paris est mené pour la première fois de la saison. Mais ne s'inquiète pas. Sauf que juste avant le…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant