Première apparition publique du chasseur furtif chinois J-20

le
0
    ZHUHAI, Chine, 1er novembre (Reuters) - L'avion de chasse 
furtif chinois Chengdu J-20 est apparu mardi pour la première 
fois en public à l'ouverture du salon aéronautique Airshow 
China, qui se déroule à Zhuhai, dans le sud du pays.  
    Deux appareils de ce type, dont la prestation a duré à peine 
plus d'une minute, ont survolé les dignitaires et les centaines 
de spectateurs réunis pour l'occasion.  
    Le bruit assourdissant de leurs réacteurs a couvert les 
applaudissements et les exclamations de la foule. Il a 
accessoireemnt déclenché aussi les alarmes de nombreuses 
voitures sur le parking de la base aérienne.  
    Le Salon doit permettre à Pékin d'afficher ses ambitions 
commerciales et militaires dans le domaine aéronautique, dont la 
Chine devrait devenir le premier marché mondial au cours de la 
prochaine décennie.  
    Le J-20, qui doit lui permettre de combler une partie de son 
retard sur les Etats-Unis, a été aperçu pour la première fois en 
2010 par des passionnés. Sa brève apparition de mardi n'a pas 
permis de déterminer si ses capacités sont à la hauteur de 
celles du F-22 Raptor du constructeur américain Lockheed Martin. 
  
    "Nous n'avons appris que peu de choses. Nous savons qu'il 
est très bruyant, mais nous ne savons pas de quel type de 
moteurs il est doté ni quelle est sa maniabilité. Surtout, nous 
n'avons rien appris sur sa surface efficace radar", a commenté 
Greg Waldrom, rédacteur en chef de la revue spécialisée 
FlightGlobal.   
    Pour Bradley Perret, du magazine Aviation Week, il s'agit 
néanmoins "d'un grand pas en avant pour les capacités de combat 
chinoises".  
        
 
 (Tim Hepher et Brenda Goh, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant