Première année réussie pour le Superviseur bancaire européen

le
0
Des drapeaux européens devant le siège de la BCE à Francfort. (© D. Roland / AFP)
Des drapeaux européens devant le siège de la BCE à Francfort. (© D. Roland / AFP)

Premier bilan d'étape satisfaisant pour le Superviseur bancaire européen. «Sa mise en œuvre malgré les difficultés initiales est un grand succès. L'importance du Mécanisme européen de supervision bancaire (MES) est énorme, et il n'y a pas d'autre exemple dans le monde de supervision bancaire aussi vaste», assure Bert Van Roosebeke, l'un des experts du think-tank allemand Centrum für europäische Politik. L'année 2014 fut «réussie mais difficile en même temps», concède quant à elle Sabine Lautenschläger, vice-présidente du MES.

Lancé officiellement le 4 novembre 2014 sous l'égide de la Banque centrale européenne, la jeune autorité basée à Francfort assure la supervision directe de 123 groupes bancaires dans les 19 pays de la zone euro, un pilier donc du projet d'Union bancaire en Europe au côté du mécanisme de résolution bancaire et de garantie des dépôts.

«Il y a un an, beaucoup de gens avaient des doutes quant au fait que cela fonctionnerait. Il y avait beaucoup de méfiance et d'incompréhension au sein des banques avant le coup d'envoi de la supervision, mais aujourd'hui la plupart d'entre elles ont accepté ce mécanisme», assure une source financière allemande sous couvert d'anonymat.

Depuis ses locaux de «Mainhattan», quartier financier francfortois sur les bords du fleuve Main, le MES doit

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant