Première amende infligée à du trading à haute fréquence

le
4
DES PRATIQUES DE TRADING À HAUTE FRÉQUENCE SANCTIONNÉES PAR UNE AMENDE POUR LA PREMIÈRE FOIS EN GRANDE-BRETAGNE
DES PRATIQUES DE TRADING À HAUTE FRÉQUENCE SANCTIONNÉES PAR UNE AMENDE POUR LA PREMIÈRE FOIS EN GRANDE-BRETAGNE

LONDRES (Reuters) - Les autorités de régulation britanniques et américaines ont infligé des amendes représentant un total de près de six millions de dollars (4,5 millions d'euros) à la société de courtage Panther et son propriétaire Michael Coscia pour manipulation des marchés des matières premières.

Ce faisant, les régulateurs punissent pour la première fois une pratique de trading à haute fréquence, un procédé qui consiste, via des programmes informatiques algorithmiques, à placer en un éclair des ordres boursiers.

Les autorités de régulation sont particulièrement attentives à ce type de trading automatisé depuis qu'il est soupçonné d'avoir exacerbé le "flash crash" de Wall Street de mai 2010, quand les valeurs vedettes de la place boursière américaine ont pendant quelques minutes plongé sans raison apparente.

Michael Coscia a dit n'avoir aucun commentaire.

La Financial Conduct Authority (FCA), l'Autorité de bonne conduite financière britannique, a infligé une amende de près d'un million de dollars à Michael Coscia.

Selon la FCA, le propriétaire de Panther a utilisé en 2011 un programme algorithmique afin de "mettre en place une stratégie de trading trompeuse", ajoutant que le trader avait placé des milliers de faux ordres sur des futures de pétrole.

En six semaines, il a dégagé un bénéfice de 279.920 dollars au détriment d'autres intervenants de marché.

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) américaine a prononcé une amende de 1,4 million de dollars contre Panther et son propriétaire et les a obligés à rembourser 1,4 million de bénéfices illégitimes, réalisés entre le 8 août et le 18 octobre 2011.

CME Group a pour sa part infligé une amende de 600.000 dollars et exigé de Panther et de Michael Coscia qu'ils remboursent 1,3 million de dollars de profits illégitimes.

Huw Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • devcor le lundi 22 juil 2013 à 19:42

    Ce n'est pas l'AMF qui prendrait ce type de sanction ! Trop occupée à surveiller les forumeurs de Bourso. On ne peut pas être au four et au moulin.

  • frk987 le lundi 22 juil 2013 à 17:54

    Ah l'heureux temps où les agents de bourse affichaient les valeurs de la veille à 17h00, où le client passait son ordre deux jours plus tard, et que la transaction se faisait la semaine d'après, pas à dire, c'est ce temps béni des dieux que regrettent ces c.. de l'UE.

  • ANOSRA le lundi 22 juil 2013 à 17:33

    Amende + interdiction boursière + prison avec sursis, seraient la bonne sanction pour ce manipulateur !

  • neo1408 le lundi 22 juil 2013 à 17:14

    "un million de dollars (758 millions d'euros)" il est bien grimper notre euro :)