Premier vol low-cost long-courrier entre Paris et l'Asie

le
0
La compagnie malaisienne AirAsia a choisi Airbus. Elle souhaite faire d'Orly son hub en Europe.

Tony Fernandes, le président et fondateur d'AirAsia n'en revient toujours pas. La veille, son premier avion a atterri pour la première fois à Orly pour le lancement, le jour de la Saint-Valentin, de la ligne Paris-Kuala Lumpur opérée quatre fois par semaine par sa filiale à bas coût, AirAsiaX, première low-cost mondiale long-courrier. «Il y a seulement neuf ans, nous n'avions que deux appareils. Aujourd'hui, nous sommes à Paris. C'est un rêve pour moi.» Et pour célébrer l'événement, les dirigeants de la compagnie ont ponctué leurs interventions, dans la grande bibliothèque de l'Automobile Club de France à Paris, de numéros de French Cancan et de danses traditionnelles malaisiennes sous les yeux amusés de nombreux invités dont Louis Gallois, le président d'EADS.

La présence de ce dernier n'était pas fortuite. AirAsia négocie actuellement l'achat de nouveaux appareils pour étoffer sa flotte de 98 Airbus (A 320, A 330, A 340) et de 4 Boeing. Tony Fernandes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant