Premier tour de la présidentielle en Croatie

le
0

ZAGREB, 28 décembre (Reuters) - Les Croates sont appelés ce dimanche à élire leur président, un poste essentiellement honorifique que briguent quatre candidats. Le sortant Ivo Josipovic fait figure de favori, malgré le recul du Parti social-démocrate (SDP), la formation au pouvoir dont il est issu, dans les intentions de vote pour les législatives de la fin 2015. "Le SDP considère la victoire de Josipovic comme une espèce de garantie pour les législatives, mais ça n'est pas aussi simple que cela", commente Andjelko Milardovic, directeur de l'Institut d'études européennes de Zagreb. Un second tour prévu le 11 janvier sera sans doute nécessaire pour départager l'actuel chef de l'Etat et son principal adversaire, le conservateur Kolinda Grabar-Kitarovic de l'Union démocrate croate (HDZ), ancien ministre des Affaires étrangères et ex-ambassadeur à Washington qui a également siégé à l'Otan. "Tout est possible au second tour, mais le résultat de ce scrutin importe peu pour le HDZ. Il est très probable qu'il va retrouver le pouvoir lors des élections générales de l'an prochain, étant donné les promesses non tenues du SDP et la crise de confiance dont il est victime", ajoute Andjelko Milardovic. Les premiers résultats sont attendus vers 21h00 GMT. L'ancienne république yougoslave, qui est devenue en juilllet 2013 le 28e Etat membre de l'Union européenne, est en proie à la récession depuis six ans et table sur une croissance nulle pour 2015, alors que le chômage touche 19% de la population active. Elu pour cinq ans, le président dispose de prérogatives en ce qui concerne la diplomatie, la défense et les renseignements, mais ne peut s'opposer à la promulgation des lois votées par le Parlement. (Zoran Radosavljevic, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant