Premier sommet international organisé en Somalie depuis 1991

le
0
    MOGADISCIO, 13 septembre (Reuters) - La Somalie a accueilli 
mardi une réunion de l'Autorité intergouvernementale pour le 
développement (IGAD), organisation regroupant sept Etats de 
l'Afrique de l'Est, une première pour ce pays plongé dans la 
guerre civile depuis 1991. 
    Les rues du centre de la capitale Mogadiscio ont été fermées 
à la circulation tout au long de cette journée réunissant des 
représentants du Kenya, de l'Ethiopie, de l'Ouganda, de 
Djibouti, du Soudan, du Soudan du Sud et de la Somalie. 
L'Érythrée, qui faisait autrefois partie de l'IGAD, a été 
suspendue en 2007. 
    Les délégations des Etats de la région devaient discuter des 
prochaines élections législatives et présidentielle en Somalie 
ainsi que de la situation au Soudan du Sud où des combats ont 
repris en juillet. 
    "Cela symbolise la reconstruction de la Somalie et le retour 
de la Somalie dans la famille des nations", a commenté le 
ministre somalien des Affaires étrangères Abdusalam Omer. "Cela 
signifie que nous triomphons du terrorisme international." 
    La Somalie avait déjà organisé la venue de chefs d'Etat ou 
de gouvernement mais c'est la première fois qu'elle accueillait 
un sommet depuis la chute du gouvernement de Siad Barré en 1991 
qui ouvrit la voie à deux décennies de conflit. 
    Les combattants de la milice islamiste Al Chabaab qui, un 
temps contrôlaient la majeure partie du pays, sont toujours en 
lutte contre le gouvernement du président Hassan Cheikh Mohamed, 
soutenu par les Occidentaux, qui brigue un nouveau mandat cette 
année.   
 
 (Abdi Sheikh; Pierre Sérisier pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant