Premier rebond des ventes d'albums

le
0
Les ventes de musique numérique aux États-Unis ont , pour la première fois, compensé le recul des ventes de disques physiques.

Depuis 2004, le marché américain de la musique n'avait pas connu cela. En 2011, les ventes d'albums - disques physiques et téléchargements confondus - sont reparties à la hausse. Elles ont progressé de 1,4 % pour atteindre 330,6 millions d'unités écoulées, selon le bilan annuel dressé par l'institut Nielsen. Autrement dit: la croissance des ventes de musique numérique a, pour la première fois en sept ans, compensé le recul des ventes de disques physiques. Le nombre d'albums vendus en téléchargement s'est envolé en 2011: 103,1 millions d'exemplaires ont été écoulés l'an passé, soit un bond de 19,5 % par rapport à 2010. De quoi amortir la baisse de 5,7 % des ventes de CD, dont 223,5 millions d'exemplaires ont toujours trouvé preneur.

«On est arrivé à un point d'inflexion, grâce à une bonne croissance du numérique, mais aussi après la dégringolade des ventes physiques au cours des années précédentes, qui a été plus forte aux États-Unis qu'en Fr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant