Premier League - Tottenham : Le coup de pression qui doit réveiller Sissoko

le
0
Premier League - Tottenham : Le coup de pression qui doit réveiller Sissoko
Premier League - Tottenham : Le coup de pression qui doit réveiller Sissoko

Mauricio Pochettino a justifié lundi la mise à l’écart de Moussa Sissoko du groupe de Tottenham et l’a incité à « travailler dur » pour retrouver sa place dans le groupe des Spurs dans un futur proche.

La dernière apparition de Moussa Sissoko en Premier League remonte au 22 octobre. Entretemps, il a purgé une suspension de deux matchs en championnat, a débuté contre le Bayer Leverkusen en Ligue des Champions (0-1) avant de disputer un quart d’heure contre l’AS Monaco (2-1) et n’était pas sur le banc lors des deux dernières rencontres domestiques. L’un des grands artisans de la campagne de l’équipe de France jusqu’en finale de l’Euro 2016 peine à trouver sa place à Tottenham, où il est arrivé de Newcastle contre 30 millions d’euros dans les toutes dernières minutes du Mercato estival. Son bilan s’élève pour l’instant à dix apparitions toutes compétitions confondues, cinq titularisations et aucun but ou passe décisive. Des difficultés qui se sont ressenties sur son rendement en équipe de France, tant il a rendu une copie indigne de ses standards de juillet contre la Suède en novembre (2-1).

Un transfert de dernière minute et une préparation tronquée

Le milieu international français (27 ans, 50 sélections) est en souffrance, tant pour retrouver son meilleur niveau physique que pour rattraper le déficit de confiance accumulé ces derniers mois. Les doutes longtemps entretenus sur sa destination pendant le marché des transferts ne l’ont pas aidé à se mettre dans les meilleures dispositions psychologiques. Sa préparation tronquée non plus, surtout que Sissoko a besoin d’être en pleine possession de ses moyens pour donner toute la mesure de son talent. Mauricio Pochettino ne s’en est pas caché lundi en conférence de presse : il attend bien plus de sa recrue phare de l’été. « Vous montrez sur le terrain d’entraînement que vous êtes meilleur que vos coéquipiers et que vous méritez de jouer, a indiqué le manager de Tottenham. Bien sûr qu’il doit travailler dur et prouver à l’avenir qu’il mérite d’avoir sa place dans l’équipe. Je dois prendre une décision et je crois que les joueurs qui étaient sur le banc (ndlr, contre Chelsea) méritaient d’être impliqués dans le match. »

« Le football n’est pas une affaire d’argent »

Sous-entendu Sissoko ne le méritait pas. Après avoir signé fin août un contrat de cinq saisons avec les Spurs, le natif du Blanc-Mesnil doit à la fois s’armer de patience et redoubler d’efforts pour retourner l’opinion de son coach. Parce qu’il ne doit pas s’attendre au moindre cadeau de la part du technicien argentin. « Si vous signez un joueur en en attendant quelque chose, et que vous ne trouvez pas ce à quoi vous vous attendiez, et si un autre mérite de jouer, comme Georges-Kévin Nkoudou ou Vincent Janssen, alors pourquoi en faire jouer un autre ? Parce que nous avons mis de l’argent sur lui pour le faire jouer ? Le football n’est pas une affaire d’argent. » Le message a le mérite d’être clair. La balle est désormais dans le camp de Sissoko. A voir aussi : >>> La fiche de Tottenham >>> La fiche de Moussa Sissoko
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant