Premier League: Manchester United s'envole, City s'écroule

le
0
MANCHESTER UNITED BAT LES QUEEN PARK RANGERS 2-0
MANCHESTER UNITED BAT LES QUEEN PARK RANGERS 2-0

LONDRES (Reuters) - Manchester United a creusé l'écart au sommet de la Premier League dimanche à la faveur de sa victoire 2-0 face aux Queens Park Rangers, conjuguée à la nouvelle déconvenue de Manchester City sur la pelouse d'Arsenal (1-0).

A six journées de la fin, les Citizens, qui ont survolé le championnat avant de s'écrouler au début du mois dernier, laissent filer leurs rivaux, qui peuvent désormais se reposer sur une marge de huit points (79 contre 71).

Comme un symbole de ce retournement de tendance, Manchester City a longtemps préservé le point du match nul, avant de plier dans les dernières minutes, marquées par le but de Mikel Arteta (87e) et l'exclusion de Mario Balotelli, son buteur fantasque.

"Mathématiquement, ce n'est pas joué, mais il est maintenant évident que les choses vont se compliquer pour nous", a reconnu Roberto Mancini, l'entraîneur des Citizens, lucide sur les chances de son équipe depuis le croisement des courbes.

Avec 61 points, Arsenal récupère sa troisième place et repousse son concurrent londonien, Tottenham, à deux longueurs.

A Old Trafford, le match a basculé dès la 15e minute lorsque l'arbitre a accordé un penalty litigieux aux Mancuniens pour une faute peu évidente de Shaun Derry sur Ashley Young, et infligé par la même occasion un carton rouge au coupable désigné.

Wayne Rooney en a profité pour inscrire son 30e but de la saison toutes compétitions confondues, avant une nouvelle réalisation tout en puissance signée Paul Scholes en deuxième période (68e).

Il s'agit de la huitième victoire consécutive en championnat pour Manchester United.

Mike Collett, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant