Premier League: Manchester City sacré au bout du suspense

le
0
Premier League: Manchester City sacré au bout du suspense
Premier League: Manchester City sacré au bout du suspense

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Manchester City a remporté dimanche le titre de champion d'Angleterre, après lequel le club courait depuis 44 ans, en battant les Queens Park Rangers 3-2 dans les ultimes minutes de la 38e et dernière journée de la Premier League.

Sacré champion il y a un an, Manchester United, qui a battu Sunderland (1-0), finit à égalité de points avec les Citizens - 89 - mais pâtit d'une différence de buts moins favorable, et laisse ainsi filer le titre chez son ennemi juré.

Alors que le trophée semblait une nouvelle fois échapper à City, l'Argentin Sergio Agüero a inscrit à la 94e minute de jeu le but de la délivrance pour les hommes de Roberto Mancini, sous les yeux du public de l'Etihad Stadium.

Arsenal, vainqueur sur la pelouse de West Bromwich Albion (3-2), complète le podium du championnat au détriment de Tottenham et de Newcastle, assurant ainsi sa place en Ligue des champions lors du prochain exercice.

Le dénouement de la saison n'a cessé de changer au cours de l'affiche entre QPR et City. Pour les partenaires de Samir Nasri, l'enjeu était pourtant simple: une victoire devait suffire à les propulser au sommet du football anglais.

Une réalisation de Pablo Zabaleta (39e) mettait les Citizens sur les rails du titre.

Mais au retour des vestiaires, Djibril Cissé chamboulait les plans de Roberto Mancini en exploitant une bourde de Joleon Lescott (48e). A la 66e minute, le but de Jamie Mackie pour le compte des QPR était tout près d'enterrer les espoirs de City.

L'INCROYABLE POTENTIEL OFFENSIF

C'était sans compter sur l'incroyable potentiel offensif de Manchester City, qui égalisait dans le temps additionnel, par l'intermédiaire d'Edin Dzeko (90e+2), avant le coup de théâtre final, signé Sergio Agüero.

L'exclusion à la 55e minute de Joey Barton, le turbulent milieu de terrain londonien, et les multiples arrêts du gardien Patrick Kenny ajoutaient du piment à cette rencontre à rebondissements.

Cette défaite spectaculaire aurait pu coûter le maintien aux Queens Park Rangers, mais le club a sauvé sa place dans l'élite à la faveur du match nul de Bolton contre Stoke City (2-2). Bolton rejoint donc Blackburn et Wolverhampton en deuxième division.

La lutte pour la troisième place, synonyme de Ligue des champions, a offert presque autant de suspense. Menés 2-1 au quart d'heure de jeu, les "Gunners" d'Arsenal ont attendu un but de Laurent Koscielny à la 55e minute de jeu pour conserver leur place sur le podium.

Tottenham Hotspur a certes battu Fulham sur le score de 2-0, mais échoue à la quatrième place, avec une seule longueur de retard sur son rival londonien. Battu par Everton (3-1), Newcastle finit la saison sur la cinquième marche, devant Chelsea.

Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant