Premier League: John Terry suspendu quatre matches pour racisme

le
0
JOHN TERRY SUSPENDU QUATRE MATCHES POUR RACISME
JOHN TERRY SUSPENDU QUATRE MATCHES POUR RACISME

LONDRES (Reuters) - Le défenseur anglais de Chelsea John Terry a été suspendu quatre matches pour avoir proféré des injures racistes à l'encontre d'Anton Ferdinand, joueur des Queens Park Rangers, annonce jeudi la Fédération anglaise de football (FA).

Blanchi en juillet par la justice civile, John Terry a également écopé d'une amende de 277.000 euros (220.000 livres) pour ces faits qui remontent à un match de Premier League entre les deux clubs, en octobre 2011.

Le joueur de 31 ans s'est toujours défendu d'avoir tenu de tels propos. Il a néanmoins annoncé dimanche qu'il prenait sa retraite internationale après neuf ans et 78 sélections sous le maillot anglais, expliquant se trouver dans une position "intenable".

"(John Terry) est déçu que la commission de discipline de la FA soit arrivée à une conclusion différente du verdict de non culpabilité rendu par une institution judiciaire", ont déclaré les avocats du joueur, cités par les médias britanniques.

"Il a demandé à avoir les motifs rédigés de la décision et prendra le temps de mûrir sa décision de faire appel ou non", ont-ils ajouté.

John Terry dispose d'un délai suspensif de 14 jours pour contester la sanction. Il pourra donc disputer, quoi qu'il arrive, le choc de la sixième journée du championnat d'Angleterre, samedi contre Arsenal.

"La commission fournira en temps et en heure les motifs de la décision", a précisé la Fédération anglaise dans un communiqué.

Le défenseur a joué un rôle clé à Chelsea, son club de toujours, lors des sacres de champion en 2005 et 2006 sous l'ère José Mourinho et en 2010 sous les ordres de Carlo Ancelotti. Il a aussi activement participé aux victoires en Coupe d'Angleterre en 2007, 2009, 2010 et 2012.

"Chelsea prend acte et respecte la décision prise aujourd'hui par la Fédération concernant John Terry", a sobrement commenté le club dans un communiqué.

Le joueur n'est pas le premier en Angleterre à répondre de telles accusations. L'attaquant de Liverpool Luis Suarez s'était vu infliger en décembre une suspension de huit matches assortie d'une amende de près de 50.000 euros.

L'Uruguayen avait été sanctionné pour avoir lancé des insultes racistes au défenseur Français de Manchester United Patrice Evra lors d'un match de championnat en octobre dernier.

Tom Pilcher, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant