Premier League: Hugo Lloris défendu par Arsène Wenger

le
0
SOIRÉE DIFFICILE POUR HUGO LLORIS FACE À ARSENAL
SOIRÉE DIFFICILE POUR HUGO LLORIS FACE À ARSENAL

LONDRES (Reuters) - L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger est venu samedi au secours de son compatriote Hugo Lloris, gardien malheureux de Tottenham qui a encaissé cinq buts dans le derby londonien remporté par les Gunners (5-2).

Le gardien de l'équipe de France jouait seulement son deuxième match de Premier League depuis son arrivée en août, en provenance de Lyon, le vétéran américain Brad Friedel gardant pour l'instant les faveurs de l'entraîneur André Villas-Boas.

Mais la chance donnée à Hugo Lloris s'est transformée en cadeau empoisonné. Il s'est incliné face à Per Mertesacker, Lukas Podolski, Olivier Giroud, Santi Cazorla et Theo Walcott, les cinq buteurs d'Arsenal.

"Je crois qu'il a bien joué et il a fait quelques arrêts (...). On ne peut mettre aucun but sur son compte", a estimé à haute voix Arsène Wenger devant les journalistes.

"Il a été assez malchanceux, en particulier sur le but inscrit par Podolski (dont le tir a été dévié par le défenseur de Tottenham William Gallas). Personne n'aurait pu l'arrêter."

"Je ne crois pas qu'il soit coupable sur aucun des buts", a-t-il insisté.

Son homologue du côté des Spurs, André Villas-Boas, a quant à lui expliqué la titularisation d'Hugo Lloris aux dépens de Brad Friedel par sa forme à l'entraînement.

"Ils ont tous les deux été fantastiques à l'entraînement et ils ont tous les deux bien travaillé. Nous sommes dans une excellente situation, puisque nous avons deux grands gardiens et aujourd'hui c'était au tour de Lloris", a dit le Portugais.

Mark Meadows, Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant