Premier League: défaite amère de Chelsea contre Man U

le
0

LONDRES (Reuters) - Rien n'a fonctionné comme prévu dimanche pour Chelsea, qui a perdu le choc de la neuvième journée de Premier League contre Manchester United (3-2), reçu deux cartons rouges et laissé filer quelques points d'avance en tête du classement.

Les Blues ont pourtant remonté un handicap de deux buts et entretenu le suspense, jusqu'au coup de grâce donné par le Mancunien Javier Hernandez à quinze minutes de la fin du temps réglementaire.

Après les deux buts de United, l'un signé David Luiz contre son camp (4e), l'autre marqué par Robin van Persie (12e), Juan Mata a sonné le réveil des Londoniens. D'un coup de patte, le milieu de terrain a réduit le score sur coup franc (44e).

Ramires a remis les deux équipes à égalité après la pause (53e), mais l'embellie a été de courte durée pour Chelsea qui a perdu Branislav Ivanovic et Fernando Torres, exclus en l'espace de cinq minutes (63e et 68e).

L'arbitre a jugé que l'attaquant espagnol avait plongé tout seul et lui a infligé en conséquence un deuxième carton jaune pour simulation.

Le public a bruyamment manifesté sa désapprobation avant d'assister, médusé, au dernier but du match. La défaite est d'autant plus amère pour Chelsea que le club n'a plus qu'un point d'avance sur Manchester United et Manchester City.

Les Citizens ont gagné samedi contre Swansea (1-0) et comptent désormais 21 points, le même total que leurs voisins et rivaux.

Il y a aussi eu du spectacle entre Everton et Liverpool, même si aucun vainqueur n'a été désigné (2-2).

Le fantasque Luiz Suarez, à l'origine du but contre son camp signé Leighton Baines (14e) et buteur quelques minutes plus tard (20e), a encore fait parler de lui.

Comme pour s'assurer qu'il ferait bien les gros titres, l'Uruguayen a célébré l'ouverture du score en se jetant délibérément au sol sous les yeux de l'entraîneur d'Everton, David Moyes, lequel avait critiqué sa tendance présumée à simuler des fautes.

Quelques instants après la représentation donnée par Luis Suarez, la rencontre s'est rééquilibrée à la suite de deux buts d'Everton, par Leon Osman (22e) et Steven Naismith (35e). Si bien que Liverpool reste coincé en milieu de tableau.

Luis Suarez et ses coéquipiers sont 12e avec 10 points, à douze longueurs de Chelsea. Everton est cinquième avec 16 points.

Les deux autres rencontres disputées dimanche se sont finies sur des victoires de Newcastle face à West Bromwich Albion (2-1), avec des buts de Demba Ba, et de Papiss Cissé à la clé, et de Tottenham contre Southampton (2-1).

Josh Reich, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant