Premier League: City fragile leader, Arsenal solide

le
0
MANCHESTER CITY, FRAGILE LEADER
MANCHESTER CITY, FRAGILE LEADER

LONDRES (Reuters) - Manchester City a pris les commandes de la Premier League samedi à la faveur de son match nul face à Stoke City (1-1), mais sa position paraît bien fragile à la veille du match de Manchester United.

Avec 70 points au compteur des deux équipes mancuniennes, seule la différence de buts permet de les départager, au profit des Citizens qui ont arraché un point précieux grâce à Yaya Touré à la 76e minute de jeu.

Le géant anglais Peter Crouch avait ouvert le score pour Stoke City à la 59e minute.

En cas de victoire face Fulham dimanche (coup d'envoi à 19h00 GMT), Manchester United prendra le large au sommet, avec trois longueurs d'avance sur son grand rival.

Les "Gunners" d'Arsenal ont quant à eux aligné leur septième victoire d'affilée en championnat, cette fois contre Aston Villa (3-0), et confortent leur place sur le podium, qui paraissait inaccessible il y a encore quelques semaines.

Les trois réalisations, signées Kieran Gibbs (16e), Theo Walcott (25e) et Mikel Arteta d'un coup franc direct dans le temps additionnel (90e+3), permettent aux Londoniens de totaliser 58 points, soit trois de plus que Tottenham.

Dans la bagarre pour la troisième place, directement qualificative pour la lucrative Ligue des champions, Arsenal a profité du score nul et vierge entre Chelsea et Tottenham plus tôt dans la journée.

Le derby entre deux des places fortes du football londonien laisse Chelsea cinquième, à cinq longueurs de Tottenham.

Battu par Wigan dans son enceinte d'Anfield, Liverpool ne paraît en revanche plus vraiment concerné par la course à la plus prestigieuse compétition européenne. Les Reds sont englués à la septième place, avec un bilan peu flatteur de 42 points.

Bolton a offert un double hommage à son joueur Fabrice Muamba, victime d'une attaque cardiaque en plein match la semaine dernière. Les joueurs ont battu Blackburn (2-1), tandis que les supporteurs l'ont longuement applaudi et ont réalisé une mosaïque de couleur à son nom dans les tribunes.

L'affiche entre Sunderland et les Queens Park Rangers a tourné à l'avantage des premiers (3-1), avec un but de l'ancien Parisien Stéphane Sessegnon, contre une seule réalisation pour les Londoniens, signée de l'ancien Marseillais Taye Taiwo.

Pascal Liétout et Simon Carraud pour le service français, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant