Premier League: City et United se détachent

le
0
MANCHESTER UNITED S'IMPOSE SUR LA PELOUSE D'ARSENAL
MANCHESTER UNITED S'IMPOSE SUR LA PELOUSE D'ARSENAL

MANCHESTER (Reuters) - Les deux équipes de Manchester, City et United, ont mis leurs poursuivants à distance dimanche à la faveur de leur victoire respective contre Tottenham (3-2) et sur le terrain d'Arsenal (2-1) à l'occasion de la 22e journée de Premier League.

A l'Etihad Stadium, City a dû attendre un penalty de son buteur excentrique Mario Balotelli à la 95e minute de jeu pour venir à bout des Spurs, un rival sérieux dans la course au titre.

Son voisin Manchester United a suivi le rythme en fin d'après-midi en dominant les Gunners et reste à trois points des Citizens, toujours leader avec 54 points engrangés en 22 matches.

En s'imposant sur le fil, les joueurs de Roberto Mancini ont renvoyé le troisième du classement, Tottenham, à huit points.

L'affiche entre le leader et l'outsider numéro un du championnat, indécise jusqu'à la 56e minute de jeu, s'est emballée après l'ouverture du score de Samir Nasri, idéalement servi par David Silva.

Trois minutes plus tard, le même Nasri a adressé un corner victorieux à Joleon Lescott.

Tottenham a immédiatement riposté par Jermain Defoe (60e) et Gareth Bale (65e), auteur d'un tir en puissance sous la transversale adverse.

Les Londoniens sont passés tout près de la victoire dans le temps additionnel, mais Jermain Defoe, alerté par Gareth Bale, n'a pas réussi à redresser la balle.

Mario Balotelli, fauché dans la surface de réparation dans les ultimes instants de la rencontre, a finalement douché les espoirs de Tottenham, en se faisant justice lui-même.

Comme au match aller, Arsenal s'est incliné face à Manchester United mais a effacé le souvenir de l'humiliation subie à Old Trafford en août (8-2).

Après l'ouverture du score d'Antonio Valencia sur une tête juste avant la pause, l'inévitable Robin van Persie, meilleur buteur du championnat avec 19 réalisations, a remis les deux équipes à égalité à la 71e minute.

Danny Welbeck a finalement donné la victoire aux Mancuniens à neuf minutes de la fin du temps réglementaire.

Les Gunners conservent tout de même leur cinquième place au classement, à cinq longueurs de Chelsea, mais sont relégués à 15 points de leur adversaire du jour.

Sonia Oxley, Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant