Premier League: Arsenal et Manchester City cinq sur cinq

le
0
ARSENAL ASSOMME TOTTENHAM
ARSENAL ASSOMME TOTTENHAM

LONDRES (Reuters) - Pour son deuxième match de la saison en Premier League, le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris a souffert samedi en encaissant cinq buts lors du derby londonien remporté par Arsenal contre Tottenham (5-2).

Les joueurs de Manchester City ont inscrit autant de buts qu'Arsenal à l'Etihad Stadium où Aston Villa a joué les souffre-douleur de David Silva (43e), Sergio Agüero (54e, 67e), et Carlos Tevez (65e, 74e), les trois buteurs mancuniens (5-0).

Les Citizens ont par la même occasion pris la tête du championnat, avec une longueur d'avance sur Manchester United qui se déplaçait en fin d'après-midi à Norwich. En attendant, Chelsea a réalisé une très mauvaise opération.

Les Blues se sont inclinés 2-1 face à West Bromwich Albion, qui a apporté une nouvelle preuve que sa quatrième place en Premier League n'était pas usurpée. Et le but d'Eden Hazard pour Chelsea n'a rien changé à l'issue de la rencontre.

L'ancien Lillois et ses coéquipiers sont toujours troisièmes, avec 24 points, mais ils n'ont plus qu'une longueur d'avance sur West Brom'. Les Gunners d'Arsenal sont sixièmes, Tottenham huitième.

Tout avait pourtant si bien commencé pour les Spurs à l'Emirates Stadium.

Très en jambes, les hommes d'André Villas-Boas ont mis dès les premiers instants de la rencontre la pression sur Arsenal, fébrile, qui a fini par encaisser logiquement un but d'Emmanuel Adebayor, à la réception d'une frappe relâchée par Wojciech Szczesny (10e).

Mais à peine huit minutes plus tard, l'international togolais a perdu ses nerfs en taclant les deux pieds décollés du sol Santi Cazorla.

La sanction du carton rouge fut immédiate et les Spurs, si fringants, ont commencé à décliner.

Transfigurés par leur supériorité numérique, les Gunners ont alors repris le jeu à leur compte pour mettre au supplice leur ennemi londonien en inscrivant trois buts avant la pause: une tête de Per Mertesacker (24e), une frappe malicieuse de Lukas Podolski (42e) et une reprise du Français Olivier Giroud (45e+1).

En deuxième période, l'équipe entraînée par Arsène Wenger a tranquillement géré son avance en l'accentuant avec un but de Santi Cazorla (60e).

Serein malgré la réduction du score par Gareth Bale (70e), Arsenal a conclu le calvaire des Spurs dans les arrêts de jeu de la deuxième période par l'intermédiaire de Theo Walcott (90e+1) pour s'imposer, au final, sur le même score que lors leur précédente rencontre de championnat la saison dernière à l'Emirates.

Stephen Wood, Olivier Guillemain et Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant