Premier défilé du 1er-Mai sur la place Rouge à Moscou depuis 1991

le
2
PREMIER DÉFILÉ DU 1ER-MAI SUR LA PLACE ROUGE À MOSCOU DEPUIS 1991
PREMIER DÉFILÉ DU 1ER-MAI SUR LA PLACE ROUGE À MOSCOU DEPUIS 1991

par Nigel Stephenson

MOSCOU (Reuters) - La Russie a organisé jeudi un grand cortège du 1er-Mai sur la place Rouge de Moscou, pour la première fois depuis l'implosion de l'Union soviétique en 1991, où les manifestants ont affiché leur soutien au président Vladimir Poutine et à sa décision d'annexer la région ukrainienne de Crimée.

Plusieurs dizaines de milliers de syndicalistes ont défilé devant les murs du Kremlin et le mausolée de Vladimir Lénine en agitant des drapeaux russes et des drapeaux du parti Russie unie de Vladimir Poutine.

Certaines banderoles affichaient les slogans traditionnels du 1er-Mai, mais d'autres avaient une connotation politique beaucoup plus marquée en se référant à la crise ukrainienne et aux tensions entre la Russie et l'Occident.

"Je suis fier de mon pays", proclamait l'une d'elle. "Poutine a raison", disait une autre.

Vladimir Poutine n'a pas présidé le cortège, comme c'était le cas des dirigeants soviétiques, mais il a remis au goût du jour une autre tradition de l'époque stalinienne en décernant la médaille du "Héros du Travail" à cinq ouvriers pendant une cérémonie au Kremlin.

Le président russe a qualifié par le passé l'effondrement de l'URSS de "tragédie" et ne cache pas son ambition de reformer une alliance des ex-républiques soviétiques autour de Moscou, quitte à ce que ce soit par la force, comme en Ukraine.

La télévision russe a diffusé de nombreuses images du défilé du 1er-Mai à Simféropol, la capitale de la république autonome de Crimée que la Russie a annexée à l'issue d'un référendum organisé par les séparatistes pro-Kremlin.

FERVEUR PATRIOTIQUE

"Nous sommes certains que la ferveur patriotique en Crimée s'étendra à l'ensemble de la Fédération russe", a déclaré le dirigeant criméen installé par Moscou, Sergueï Aksionov, cité par l'agence Interfax.

À Moscou, quelque 100.000 personnes ont participé au défilé, a déclaré à la chaîne de télévision Russie 24 le maire de la capitale, Sergueï Sobianine.

L'intervention russe en Ukraine vaut à Vladimir Poutine une très grande popularité dans son pays, où il recueille 82% d'opinions favorables, selon un sondage publié mercredi.

Certains Russes émettent cependant des réserves et rappellent le coût de l'annexion de la Crimée sur l'économie russe, dont le Fonds monétaire international a estimé mercredi qu'elle était entrée en récession.

"Les autorités veulent asseoir leur popularité en flattant les sentiments patriotiques. Elles passent sous silence le fait qu'il y a beaucoup de problèmes économiques et géopolitiques liés à l'unification avec la Crimée", commente l'historien Kirill Strakhov.

Vladimir Poutine n'entend cependant pas en rester là: il a ravivé une autre tradition soviétique, celle des grandes parades militaires sur la place Rouge le 9 mai pour célébrer la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie pendant la Seconde guerre mondiale.

(Avec Alexeï Anishchuk, Alexander Winning et Vladimir Soldatkin; Tangi Salaün pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le jeudi 1 mai 2014 à 17:23

    82% d'opinion favorable pour Poutine......autant que notre pingouin a d'opinions defavorables

  • DonCorly le jeudi 1 mai 2014 à 17:03

    Da zdravstvuet pervoe maya !