Premier Conseil des ministres pour Hollande

le
0
Le président de la République a choisi la baisse du salaire des ministres comme première mesure.

Les socialistes se plaignaient que la droite ne leur ait laissé que des dettes à régler. Mais en arrivant jeudi dans leurs ministères, les membres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault ont trouvé autre chose: le mode d'emploi des éléments de langage, aussitôt mis à profit pour décrire en deux mots les premières mesures adoptées à l'issue du premier conseil des ministres du quinquennat de François Hollande. «Efficacité et exemplarité», a ainsi énoncé la porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

Concrètement, cela se traduit par une mesure hautement symbolique, puisqu'elle restera comme la première décision de François Hollande: la baisse de 30 % de la rémunération du président de la République et des ministres. Adoptée par décret, cette mesure fait passer le salaire du président de la République et de son premier ministre de 21.300 euros mensuels aujourd'hui à 14.910 euros. La rémunération des ministres pass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant