Premier cas mortel d'Ebola depuis des mois au Liberia

le
0
 (Précisions sur le cas mortel précédent §2-3, surveillance §5) 
    MONROVIA, 24 novembre (Reuters) - Un adolescent de 15 ans 
est mort au Liberia de la fièvre hémorragique Ebola, a annoncé 
mardi un responsable médical. 
    Il s'agit du premier décès dû au virus depuis juillet. 
    Le Liberia a été déclaré exempt de contagion à deux reprises 
par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), le 9 mai et le 3 
septembre derniers.  
    La victime, Nathan Gbotoe, est décédée lundi soir dans un 
hôpital de Paynesville, un faubourg est de la capitale Monrovia. 
Son père et son frère ont également contracté la maladie. 
    Au total, 153 personnes qui auraient pu être en contact avec 
le jeune homme ont été placées sous surveillance, ainsi que 25 
travailleurs de santé, dont dix sont considérés à haut risque, a 
précisé le responsable médical Francis Kateh.  
    Le Liberia a enregistré plus de 10.600 cas de contamination 
à Ebola, dont 4.808 mortels, depuis l'annonce du premier cas de 
fièvre hémorragique en Guinée voisine en mars 2014, selon les 
chiffres de l'OMS (Organisation mondiale de la Santé). 
    Le virus a fait quelque 11.300 morts en Guinée, en Sierra 
Leone et au Liberia. La Sierra Leone a été déclarée exempte de 
contagion le 7 novembre dernier et la Guinée a enclenché il y a 
une semaine le compte à rebours de 42 jours sans nouveau cas, à 
la fin duquel le pays pourra être à son tour déclaré exempt. 
 
 (James Giahuye; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant