Premier cas de fièvre Ebola confirmé au Mali

le
0

(actualisé avec précisions) BAMAKO, 23 octobre (Reuters) - Un premier cas de fièvre Ebola a été confirmé au Mali, sixième pays d'Afrique de l'Ouest à être touché par le virus depuis que l'épidémie s'est déclarée en mars en Guinée. Le ministre malien de la Santé, Ousmane Koné, a déclaré à la télévision que la malade était une petite fille de deux ans de la région de Kayes, arrivée récemment de Guinée. "L'état de santé de la petite fille, selon nos services, s'améliore grâce à sa prise en charge rapide", a-t-il dit Ousmane Koné. Selon un communiqué du ministère, la petite fille, originaire de Kissidougou en Guinée, a été admise mercredi soir à l'hôpital Fousseyni Daou de Kayes, où elle a subi des examens. Un responsable du ministère de la santé, qui a demandé à ne pas être identifié, a déclaré que la mère de la patiente était décédée en Guinée il y quelques semaines et que l'enfant avait ensuite été emmenée par des proches à Bamako. Elle a séjourné dix jours dans le quartier de Bagadadji avant de rejoindre la région de Kayes, dans l'ouest du pays. Près de 5.000 personnes sont mortes après avoir contracté la maladie, selon le dernier bilan en date de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). ID:nL6N0SH5RT Le Liberia est le pays le plus affecté par la maladie avec 4.665 cas recensés et 2.705 morts, suivi par la Sierra Leone, 3.706 cas et 1.259 décès et la Guinée, berceau de l'épidémie, 1.540 cas et 904 morts. Le Sénégal et le Nigeria, où quelque cas ont été enregistrés, ont été retirés de la liste de l'OMS des pays touchés par la maladie, plus aucun cas n'y ayant été recensé pendant 42 jours, soit deux fois la période maximale d'incubation du virus. (Tiemoko Diallo et Adama Diarra; Guy Kerivel et Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant