Premier bilan sur les risques liés à H7N9

le
0
Apparue chez l'homme mi-février, cette nouvelle variante de grippe aviaire a conduit au décès d'un tiers des personnes hospitalisées. » Comment se transmet la grippe ?

Quatre mois après l'émergence de la souche H7N9, la propagation de cette nouvelle variante de grippe aviaire semble s'être enfin ralentie, en partie grâce à l'arrivée de la saison chaude en Asie. Profitant de cette accalmie, des chercheurs du Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies à Pékin en Chine ont analysé les données relatives aux admissions dans les hôpitaux de personnes infectées pour déterminer le taux de mortalité du virus. À première vue élevés avec plus d'un tiers de décès chez les malades hospitalisés, ces chiffres pourraient être revus à la baisse compte tenu du peu de recul dont disposent les scientifiques depuis l'apparition des premiers cas.

D'après leurs résultats, publiés lundi dans The Lancet , les chercheurs estiment que le risque de décès de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant