Premier bilan encourageant pour les internats d'excellence

le
0
Ces structures, voulues par Nicolas Sarkozy et dont la première a ouvert en 2009, reçoivent 10.000 élèves méritants issus de milieux défavorisés.

Un premier rapport d'étape dresse un bilan positif des internats d'excellence. Mené entre autres par le professeur Patrick Rayou, chercheur au Circeft (Centre interdisciplinaire de recherche culture-éducation-formation-travail) de l'université Paris-VIII, il s'est intéressé à huit internats sur les treize actuels, ceux de Marly-le-Roi, Cergy-Pontoise, Le Havre, Douai, Noyon, Barcelonette et Nice. Ces structures voulues par Nicolas Sarkozy et dont la première a ouvert en 2009 reçoivent aujourd'hui 10.000 élèves méritants issus de milieux défavorisés. D'ici à 2013, ce nombre doit être porté à 20.000.

Selon cette étude, les effets bénéfiques de l'internat se font déjà sentir au brevet des collèges: en un an, les élèves de Marly-Le-Roi (Yvelines) ont rattrapé le niveau des collégiens du bon établissement de centre-ville dans lequel ils sont désormais inscrits. Et ils obtiennent des résultats supérieurs de 20 % à ceux de leurs collèges d'origine.

A l'abri de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant