Premier bilan du programme sénégalais sur le riz

le
0

Commodesk - Le Sénégal organisait le weekend dernier les premières évaluations concernant son Programme national d'autosuffisance en riz (Pnar). Ce dernier s'inscrit dans le cadre du projet japonais de développement agricole en Afrique, décidé lors de la conférence internationale de Tokyo en 2008.

Avec l'aide du Japon, le Sénégal prévoit ainsi de produire au moins un million de tonnes de riz en 2018, de manière à ne plus dépendre des importations. Cette céréale constitue l'alimentation principale du pays, qui en consomme 900.000 tonnes par an.

Aujourd'hui, les importations sénégalaises de riz s'élèvent à 600.000 tonnes, essentiellement en provenance d'Asie du sud-est.

Quelques mois après la présentation du projet, qui consiste essentiellement en une augmentation des surfaces plantées, le Sénégal réévalue ses besoins de financement à 75 milliards de francs CFA (114 millions d'euros) par an pour le développement des cultures et le stockage.

L'aide du Japon en matière de financement sera bienvenue puisque les producteurs locaux se plaignent régulièrement d'un difficile accès au crédit.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant