Premier attentat revendiqué par l'Etat islamique au Kenya

le
0
    LE CAIRE, 13 septembre (Reuters) - Les trois femmes qui ont 
réussi à pénétrer dans un commissariat de la ville portuaire de 
Mombasa au Kenya, à poignarder un policier et à mettre le feu au 
bâtiment dimanche étaient des militantes de l'Etat islamique, a 
annoncé mardi Amaq, l'organe de communication du groupe 
djihadiste. 
    Il s'agit de la première attaque revendiquée par l'EI dans 
ce pays. 
    "Les auteures de l'attaque contre la police dans la ville de 
Mombasa sont des partisanes de l'Etat islamique. Elles ont mené 
cette opération en réponse aux appels à prendre pour cible les 
Etats croisés", écrit Amaq. 
    Les trois assaillantes ont été abattues et la police a 
retrouvé sur le cadavre de l'une d'entre elles une veste 
d'explosifs qu'elle n'avait pas eu le temps de déclencher. 
    Certains experts en sécurité estiment que le fait que les 
forces de sécurité kenyanes sont concentrées sur leur combat 
contre les islamistes somaliens d'Al Chaabab a pu faciliter 
l'infiltration de sympathisants de l'EI au Kenya. 
 
 (Ahmed Tolba; Pierre Sérisier pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant