Préférez Legrand à Schneider Electric

le
0
L'exposition de Legrand aux émergents ne dépasse pas 30% de ses volumes. Avec ses marges structurellement élevées, le groupe offre un profil sûr dans l'industrie. (Legrand)
L'exposition de Legrand aux émergents ne dépasse pas 30% de ses volumes. Avec ses marges structurellement élevées, le groupe offre un profil sûr dans l'industrie. (Legrand)

Contre-coup chinois pour Schneider Electric. Le premier semestre 2015 a été décevant pour le groupe dirigé par Jean-Pascal Tricoire, malgré des effets de change très positifs.

La croissance interne de son chiffre d’affaires s’est effritée de 0,9% et la marge opérationnelle ajustée a cédé 40 points de base à 12,5%.

Après avoir longtemps misé sur la Chine, qui représente aujourd’hui de l’ordre de 15% de ses ventes, l’industriel est rattrapé par le ralentissement de ce marché, tant dans l’industrie que la construction.

Bloc "A lire aussi"

Schneider Electric a également pâti de la baisse des investissements dans le secteur pétrolier, ainsi que de frais de restructuration liés à l’absorption du britannique Invensys racheté début 2014, et à la mise en route de son plan stratégique «Schneider is on» qui court de 2015 à 2020.

L’industriel a donc été contraint d’abaisser ses objectifs financiers pour l’ensemble de l’exercice.

Sa croissance interne est dorénavant attendue « autour de stable », alors qu’elle devait être à un chiffre.

Quant à la marge opérationnelle ajustée, elle devrait être stable ou en baisse modérée. Schneider Electric visait précédemment une hausse d’au moins 10 points de base par

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant