Précipice budgétaire : accord partiel encourageant au Sénat

le
0
«Il reste encore des désaccords à résoudre, mais nous avons bon espoir que le Congrès y parvienne, même si ce n'est pas encore le cas», a fait savoir Barack Obama lundi soir. » FOCUS - Comprendre l'enjeu du «mur budgétaire» américain

Washington, de notre correspondant

À moins de dix heures de 400 milliards de dollars d'augmentations automatiques d'impôts, Barack Obama a salué lundi soir les progrès dans la négociation entre les leaders du Sénat, pour faire tomber le «mur budgétaire» qui menace les Etats-Unis. «Il reste encore des désaccords à résoudre, mais nous avons bon espoir que le Congrès y parvienne, même si ce n'est pas encore le cas», a fait savoir le président à la Maison-Blanche. Le compromis permettant d'éviter ces relèvements automatiques d'impôts et 200 milliards de dollars de réductions automatiques de dépenses publiques n'est pas encore conclu.

En revanche, les négociateurs du Sénat sont d'accord sur la manière d'augme...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant