Précarité : un SDF sur dix est diplômé de l'enseignement supérieur

le
1
Précarité : un SDF sur dix est diplômé de l'enseignement supérieur
Précarité : un SDF sur dix est diplômé de l'enseignement supérieur

Sans abri mais pas sans diplôme. Selon une étude de l'Insee et de l'Ined, 14% des adultes francophones sans domicile fixe en 2012 ont fait des études supérieures. Et 10% en sont sortis diplômés. Le diplôme n'offrirait donc pas de garantie contre la précarité. Les chercheurs Philippe Corazzo et Nicolas Sembel ont étudié le parcours scolaire des Sdf qui vivaient en France il y a quatre ans. Parmi les diplômés de l'enseignement supérieur, ils ont noté deux profils.

 

D'un côté, des diplômés de l'enseignement supérieur français, « plus souvent des hommes, plus âgés, plus seuls, un peu plus souvent issus de classes sociales défavorisées, un peu moins parisiens ». Une grande partie d'entre eux (23% des utilisateurs des services d'aide nés en France, hors critère de diplôme) a été placée en famille d'accueil ou en foyer dans leur enfance, soit dix fois plus que le reste de la population née en France. Ils en gardent, pour beaucoup, une santé affectée ou détériorée.

 

De l'autre côté, des diplômés de l'enseignement supérieur étranger, qui sont le « plus souvent femmes, entre 30 et 49 ans, voire moins de 30 ans, avec enfant (s) ». Pour elles, c'est leurs conditions de vie à leur arrivée en France qui « ont conduit à la pauvreté, faute de valorisation de leur diplôme, d'obtention d'un diplôme français ou d'une équivalence et, souvent, (à cause) de discrimination », notent les auteurs.

 

D'après l'étude de l'Insee, 143 000 personnes étaient sans domicile en France en 2012, soit une augmentation de plus de 50% en onze ans. La moyenne d'âge est de 39 ans mais un sur dix a plus de 60 ans. On compte aussi plus de 30 000 enfants et mineurs.

 

Un quart des SDF de moins de 65 ans travaillent. Un sur deux se dit chômeur, et un sur dix n'est pas autorisé à travailler (demandeur d'asile ou en congé maladie de plus de trois mois). Le revenu de solidarité active (RSA) est la ressource la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 mois

    Bac + 5 en arts et Histoire, peu de débouchés, ce sondage devrait faire méditer parents et étudiants dans des filaires sans débouchés.