Préavis de grève des employés du pétrole au Gabon

le
0

Commodesk - Le syndicat représentant les employés gabonais du pétrole a posé un préavis de grève applicable lundi 18 février, pour protester contre le licenciement de 17 collègues chez Schlumberger Gabon.

L'Organisation Nationale des Employés du Pétrole (ONEP) dénonce le renvoi de 17 grévistes, la justice locale ayant jugé leur mouvement de grève - démarré le 25 janvier - illégal. Le syndicat a déposé un recours, et un nouveau délibéré doit être prononcé le 26 février.

Les 80 employés de Schlumberger Gabon menaient une action pour non-paiement d'heures supplémentaires, absence de récupération et contre le cumul de postes par les directeurs expatriés. L'ONEP dénonce régulièrement la situation d'expatriés en situation irrégulière au Gabon, remplaçant des salariés grévistes, ce qui constitue une entorse au Code du travail local reconnaissant le droit de grève. L'entreprise emploie les mêmes personnes à la direction générale et la DRH de ses filiales SOSA, COPS et Géoindustries d'après le syndicat, alors que la loi gabonaise n'autorise par les étrangers à occuper plus d'un emploi.

L'ONEP manifeste aussi à propos du non-respect d'engagements pris à l'issue de négociations avec les autorités, en avril et novembre 2011.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant