Preah Vihear, temple disputé devant la CIJ

le
0
La CIJ arbitre cette semaine un contentieux entre la Thaïlande et le Cambodge portant les abords du joyau angkorien.

Preah Vihear, temple hindou (IX-XIIe siècle) posté sur un promontoire à l'extrême limite du territoire cambodgien, est aujourd'hui désert, figé dans l'attente. Au pied de l'à-pic, une guichetière avenante relève les noms et nationalités des rares visiteurs. «L'accès est libre. Vous pouvez faire une donation si vous le souhaitez.» L'an dernier, moins de 8 000 touristes étrangers ont visité le temple, une situation paradoxale pour un site classé par l'Unesco en 2008.

Entre les chaussées et sanctuaires enrichis de bas-reliefs, on ne croise pratiquement plus que des gardes et des policiers dés½uvrés. À l'ombre d'éboulis, l'un d'eux s'est assoupi, ses tongs et sa kalachnikov ont glissé sur les dalles millénaires. Au loin, en contrebas, on distingue une pagode moderne surmontée d'un drapeau thaïlandais: un poste d'observation, à portée de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant