Prague : mystère autour de la mort de l'ambassadeur palestinien

le
0
Les enquêteurs tchèques poursuivent leurs investigations pour tenter de comprendre comment s'est produite l'explosion qui a tué mercredi l'ambassadeur palestinien, vraisemblablement lors de la manipulation d'un coffre-fort.

Les autorités tchèques ne croient pas une seconde à la thèse de l'attentat. Pourtant, le mystère s'épaissit autour de la mort, mercredi 1er janvier, de l'ambassadeur palestinien à Prague, Djamal al Djamal; et la fille de ce dernier n'en démord pas: son père a bien été «délibérément tué».

Selon les premiers éléments de la version officielle, le diplomate, en poste depuis octobre dernier, s'est tué alors qu'il ouvrait un coffre-fort provenant des anciens bureaux de l'ambassade, et qui venait d'être livré à son nouveau domicile. L'homme de 56 ans, touché à la tête et à la poitrine, a succombé à ses blessures dans l'après-midi, peu après son transfert à l'hôpital militaire de Prague-Stresovice. Son fils et son épouse se trouvaient dans l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant