Prague menacée par les inondations, état d'urgence décrété

le
0
LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET L'AUTRICHE SOUS LES EAUX
LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET L'AUTRICHE SOUS LES EAUX

PRAGUE (Reuters) - Le Premier ministre tchèque Petr Necas a décrété l'état d'urgence dans la majeure partie du pays, dimanche, alors que le centre historique de Prague est menacé par les inondations après plusieurs jours de pluies diluviennes.

Des évacuations ont été pratiquées dans les régions les plus exposées à la montée des eaux, et dans la capitale les autorités ont limité les transports en commun et prévu de fermer les stations de métro dans le centre de la ville.

La principale liaison ferroviaire entre Prague et l'est du pays a également été fermée.

Necas a promis de débloquer 300 millions de couronnes tchèques (environ 15 millions de dollars) pour aider les sinistrés et 2.000 soldats supplémentaires sont prêts à aider les 300 déjà à pied d'oeuvre qui ont érigé des barrages temporaires avec des sacs de sable à Prague et dans d'autres régions.

"Le gouvernement a approuvé une déclaration d'état d'urgence qui va permettre de rendre plus efficace les opérations de secours", a déclaré Necas après une réunion du gouvernement.

Il a précisé que des crédits d'un montant de 1,3 milliard de couronnes seront affectés aux opérations de nettoyage.

Le centre historique de Prague, qui comprend le fameux pont Charles et des centaines de bâtiments anciens très bien conservés remontant pour certains au XIVe siècle, est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Les inondations ont déjà fait un mort et entraîné de nombreuses évacuations à travers le pays, notamment dans l'ouest et le sud de la Bohême.

La République tchèque avait été frappée par d'importantes inondations en 2002, qui avaient fait 17 victimes et provoqué de gros dégâts.

Après cette catastrophe, le gouvernement tchèque avait dépensé 150 millions de dollars en travaux d'aménagement pour protéger Prague, source d'importants revenus liés au tourisme, contre les inondations.

Dimanche, l'Autriche a également connu de vastes inondations et des glissements de terrain, qui ont obligé des centaines de riverains menacés à être évacués.

Le bilan du déluge -il est tombé en l'espace de quelques jours et en certains endroits l'équivalent de deux mois de précipitations- s'établit à au moins un mort et deux disparus.

Les "länder" les plus touchés sont la Haute-Autriche, le Tyrol et la Styrie où les inondations sont les plus importantes depuis 2002.

Une alerte à la montée des eaux sur le versant Nord des Alpes est en vigueur jusqu'à lundi matin, a annoncé la radio-télévision publique ORF.

Le service météorologique ZAMG prévoit que les pluies faibliront d'ici lundi.

Jan Korselt; Jean-Loup Fievet et Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant